Yvelines: des élus LR manifestent à l'arrivée d'un car de migrants

Publié le 5 Novembre 2016

L'Etat a réquisitionné des bâtiments publics pour accueillir temporairement des migrants venus du campement de Stalingrad. Dans les Yvelines, un groupe d'élus LR s'est opposé à l'arrêté préfectoral de réquisition d'un gymnase. Une manifestation qui n'est pas "anti-migrants", assure le maire.

Ce matin, les élus LR de la ville ont accueilli le car de migrants venus de Stalingrad avec cette banderole : "La solidarité nationale ne vaut que, si elle est partagée par tous". 

Barrant la route vers le gymnase réquisitionné par la préfecture, les élus ont décidé de "rentrer en désobéissance civile". D'après la chaîne locale, TVFil, des échanges tendus ont eu lieu entre les élus et le sous-préfet. Pour finalement aboutir à un changement de programme.

"On a pu faire changer l'arrêté de réquisition, les migrants seront installés dans la salle des fêtes", nous explique l'entourage du maire, Grégory Gastier. Une solution qui n'aura pas "de répercutions sur les habitants" qui utilisent le gymnase.

Pas de consultation

"Ce n'est pas une manifestation anti-migrants", nous assure-t-on, "une centaine se sont installés au gymnase en août et ça s'est bien passé". Pourtant en juillet dernier, l'installation des migrants passait mal et le maire dénonçait déjà "l'improvisation" de l'Etat et tenait le même discours. Aujourd'hui, "l'Etat a réquisitionné à nouveau le même gymnase sans nous avoir consulté", dénonce-t-il. L'élu évoque des "coups de téléphone évasifs de la préfecture depuis 48 heures" et une décision reçue hier soir.

bfmtv.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Immigration, #Lesrépublicains

Commenter cet article