En France, une bonne gestion permettrait la suppression des impôts

Publié le 19 Octobre 2014

Si la France réduisait fortement ses dépenses publiques, on pourrait supprimer l'impôt sur le revenu ! Explications.

Non, vous ne rêvez pas : si en France on dépensait autant qu’en Allemagne ou en Espagne, si les dépenses publiques de notre pays étaient équivalentes à la moyenne des 28 pays européens, on pourrait purement et simplement supprimer les impôts ! En voici la preuve :

Comparons les dépenses publiques de la France au reste de l’Europe :

France : 57% du PIB.
Europe 49 % du PIB, soit un écart de 8 points de PIB.
Nous ne parlerons même pas des États-Unis où les dépenses publiques ne représentent que 38% du PIB.
En Allemagne ou en Espagne, les dépenses publiques s’élèvent à 45% du PIB soit plus de 12 points d’écart avec la France !

Si la France dépensait autant que la moyenne européenne (49% du PIB) on économiserait : 8% X PIB soit, avec notre PIB de 2060 milliards, environ 165 milliards d’euros chaque année !
En alignant ses dépenses publiques sur l’Allemagne ou l’Espagne la France économiserait la somme colossale de 250 milliards par an !
Ces écarts révèlent qu’il y a manifestement un énorme problème de gestion dans ce pays.

En alignant nos dépenses publiques sur la moyenne des 28 pays de l’Union Européenne on pourrait purement et simplement supprimer :

  • la taxe foncière qui rapporte environ 30 milliards par an à l’état
  • la taxe d’habitation qui rapporte environ 20 milliards par an à l’état
  • la taxe sur l’audiovisuel qui rapporte environ 4 milliards par an à l’état
  • l’impôt sur le revenu qui rapporte environ 60 milliards par an à l’état

En effet, le total de ces quatre impôts est de 104 milliards. Il resterait plus de 60 milliards à distribuer aux pauvres ! Ces 60 milliards représente une prime de 1000 euros par français, du dernier bébé au doyen de ce pays !
En alignant nos dépenses publiques à l’Allemagne, l’Espagne, la Norvège ou à l’Irlande, cette prime doublerait pour dépasser les 2000 € !

Le résultat ne se ferait pas attendre : une très forte reprise de l’activité économique qui ferait baisser lechômage et qui augmenterait … lesrecettes de TVA !

Alors, quand nos politiciens annoncent qu’il est nécessaire de réformer les professions réglementées, de baisser les prestations familiales, d’augmenter la pression fiscale ou le prix du gazole et que c’est pour le bien de notre pays, sachez qu’il existe d’autres réformes qui rapportent beaucoup plus et auxquelles ils ne touchent pas. Les réformettes actuelles sont faites pour amuser la galerie et occuper les médias.
Les réformes qu’il faudrait entreprendre, les vraies, on en parle pas ou très peu : faire chuter lourdement les dépenses publiques pléthoriques.
Oui, la réussite économique de la France n’est possible que par l’allègement du fardeau de l’état obèse.

Source : économiepolitique. org

Rédigé par le front anti-Hollande

Publié dans #France, #Politique, #économie

Commenter cet article