François-le-Piteux roi du plantage

Publié le par le front anti-Hollande

François-le-Piteux roi du plantage

Par Nanouche

La Socialie a été vendue comme le renouveau idéologique du modernisme progressiste, oubliant au passage, que c’est de progressivité qu’il fallait parler, comme le Rêve Français, à ceux ne comprenant pas grand-chose et qui voulaient « DEGAGER SARKO »… Forcément, puisqu’il était la cause de tous les maux de la société !

Sachant, que l’actuel non-exécutif n’est rien d’autre que deux malades et que leur méthode est celle sortie de la naphtaline des années 80, inadaptée au Monde d’aujourd’hui, ils sont hors circuit !

Pépère pervers pense qu’il a le temps, comme à l’époque, et attend le retour de sa bonne étoile, pensant profiter de la reprise européenne sans rien faire.

Il n’a toujours pas imprimé que ce qui était valable hier, ne l’est plus aujourd’hui!

Des monologues soporifiques pour François-le-Piteux et des propos orduriers et nauséabonds pour l’hystérique ibérique décérébré. La nouvelle « stratégie » mise en place par les deux Racailles de l’Élysée afin de masquer la lourdeur de leur échec, depuis trois ans !

Valls, votre signe distinctif est la puanteur que vous répandez sur votre passage !

Valls, vous n’êtes que vulgarité sans éthique et anti-démocratique, le tout cousu d’un fil démagogique….

Ils sont les hommes qui parlent pour ne rien dire, l’ère du vide, on ne s’attendait à rien venant de M. Bricolage et son fou de premier sinistrose, si ce n’est qu’un gros plantage ! Leurs interventions télévisées tous azimuts pour tout et rien, à un moment où les Français en ont ras le bol, sont devenus insupportables.

François-le-Piteux voulait la place, mais le costume est décidément trop grand pour le gardien de parking de seconde zone qu’il est, comme l’avait si bien surnommé « THE ECONOMIST ».

La France gronde, La France est en colère, La France est exaspérée !

Le coup de l’héritage, finito ; le coup de c’est l’autre, finito ; le coup de L’Europe, finito… Un mou cynique reste un mou cynique, un incapable hystérique idem ! Bientôt Pâques, ding dang dong, résonnent les cloches, mais eux sonnent creux. Malgré le mal que L’Ignare 1er se donne pour remplir le vide, l’inculture triomphante se pavanant au Salon du livre, qui a voulu briller en demandant des nouvelles d’un écrivain : comment va-t-il ? Et pan, il est mort depuis longtemps ! Au Musée, soi-disant, admirant une toile, coucou la caméra, Moi je pose… Et la dernière d’une indécence inimaginable, se transformant en commentateur de L’AFP, avant tout le monde, alors que l’Airbus venait de s’écraser à 10h41 et que l’info a été révélée à 11h49, le chrysanthème ambulant en manque de lumière, a pris la parole à 12h10 pour dire qu’il n’y avait aucun survivant… Les télévisions allemandes lui ont vomi dessus pour son annonce précipitée et sa récupération !

En perdition…. Décidément, ce gouvernement n’est même plus une équipe d’amateurs ou de médiocres. Ce n’est plus un bateau ivre, ni même ce pédalo dont il est le piètre capitaine. C’est le « radeau de la Méduse », qui se cramponne à ce qu’il peut : Moi président… j’ai invité à déjeuner mardi, El SombrAyrault et Aubry. Moi président je serai exemplaire, la preuve j’inviterai mes amis politiques avec vos impôts pour ma cuisine électorale, puisque cela ne concerne en rien l’intérêt du pays ! Pendant que lui pense à son intérêt personnel, nous, c’est soupe à la grimace… Elle n’est pas belle la vie en hollandie ? Mais qu’ils coulent définitivement !

Mais vous savez quoi ? Nous sommes rassurés de savoir que, l’Économie dont plus personne ne parle, est la marotte de L’Ignare 1er, que de records… Record des défaillances d’entreprises, record pour la baisse de la construction, record du chômage mois de février 2015 + 12800 (février 2014/2015 = 4.6%), record du déficit, record pour la pauvreté, record d’impopularité. Il n’y a pas à dire, François-le-Piteux est champion du Monde, lui qui ouvertement avoue s’en remettre au hasard pour lui venir en aide. Car il faut à l’évidence manquer d’intelligence, de clairvoyance, de recul, pour se donner autant d’importance à soi-même et penser que l’Histoire retiendra autre chose que la trace de ses échecs.

François-le-Piteux et l’hystérique ibérique décérébré dévoilent au fur et à mesure du quinquennat leur vrai visage, surtout quand on sait que ça n’est pas le pragmatisme pour l’intérêt général qui anime « l’esprit » de ces deux hommes et de leurs semblables, mais une idéologie has-been rance, moisie, nauséabonde, basée sur une forme d’égalitarisme primaire stupide, elle-même fondée sur le principe d’un échec collectif porté par un nivellement général vers le bas. Conclusion : ne pas penser comme eux, c’est ne pas être à la hauteur des engagements dont a besoin la Nation ?

Un hystérique qui ne tolère d’autres pensées que la sienne, qui est constamment dans le dérapage verbal pour qualifier les Français, les uns seraient antisémites, les autres xénophobes, d’autres homophobes ou racistes. Les insultes, les calomnies, venant de ce premier sinistrose, qui se vante d’être de gauche, sont inadmissibles, intolérables, indignes. Ce fou n’a rien de républicain… Un sans convictions, sans colonne vertébrale, prêt à lécher les pompes, s’il le fallait, de la gauche à l’extrême gauche. Et ça veut donner des leçons à un vrai président ?

Votre parti en déliquescence n’est qu’un déchet de la pensée humaine et là, les Français ne s’y trompent plus. Quand on méprise avec autant d’arrogance les Français, quand on met à mal le pays, les institutions, quand on stigmatise tout le monde, quand on veut régner par le clientélisme, la division… quand on est uniquement dans l’incantation, les rodomontades et qu’on se comporte comme le conseiller général d’un canton…. On sait que sur le berceau des moins doués se penchent toujours les mauvaises fées de l’envie de la jalousie et de la haine. Vous êtes à éradiquer !


Source : La Gauche m'a tuer

Commenter cet article