Goldnadel : « Notre pays est tristement exceptionnel »

Publié le par le front anti-Hollande

Goldnadel : « Notre pays est tristement exceptionnel »

La presse économique aura à juste titre qualifié d’«exception française» en Europe, les mauvais résultats enregistrés une nouvelle fois sur le front du chômage, en dépit de la reprise de la croissance. Peu cependant se sont interrogés sur les causes profondes de cette exception.

Par Gilles-William Goldnadel

Il n'y a qu’en France où des syndicats marxistes font passer l'idéologie de la lutte des classes avant l'intérêt de l'entreprise. Il n'y a qu'en France où le procès du communisme n'a pas été mené jusqu'à son terme et où le parti socialiste de gouvernement ne rougit pas, mais milite, pour faire alliance avec lui. Il n'y a qu'en France où un syndicat extrémiste de magistrats peut se permettre d'injurier impunément ses opposants politiques et les parents de victimes d’assassins et cogérer intellectuellement et politiquement le ministère de la justice.

Il n'y a qu'en France, où le monde artistique se gargarise du principe d’une « exception culturelle », dont la caractéristique est de maintenir un régime qui transforme ses bénéficiaires en privilégiés permanents. Il n'y a qu'en France, où le service public de l'audiovisuel est confisqué naturellement par une caste idéologique, sans qu'aucun organisme de contrôle n'y trouve à redire en matière de pluralisme démocratique.

Il n'y avait qu’en France, où un tel système pouvait empêcher le peuple de percevoir l'exceptionnelle et désastreuse réalité. Le verdict des urnes semble indiquer, qu'inexorablement, les Français en ont assez d'être aussi exceptionnels.

Source : Valeurs Actuelles

Publié dans France

Commenter cet article