La gauche : dehors !

Publié le par le front anti-Hollande

Encore et toujours !!!

Par Alexandre Goldfarb

Rien ne change au pays des veaux contents, certes tout le monde aime gueuler mais quand il s’agit de voter il n’y a plus personne.
Les Français ont et auront ce qu’ils méritent puisqu’ils ne sont pas capables de se remettre en cause avec un bulletin de vote.
La gauche a détruit la société et pourtant les votes ne semblent même pas tenir compte de cette destruction !
Comment un pays peut-il redémarrer quand le corps électoral est si frileux ?
Comme je l’ai déjà écrit, la gauche sera présente en 2017 sur la ligne d’arrivée.
Pendant l’enfumage, on ne voit pas ce qui brûle.
Surtout on évite de parler des choses qui pourrait gêner et faire voter différemment.
Ainsi l’attaque du RER D un dimanche matin en mars 2015 a été quasiment cachée au public.
Une attaque qui prouve au moins deux choses : la première et qu’il n’y a plus de police pour faire face a la délinquance et la seconde c’est qu’il ne faut pas affoler le peuple.
Pourtant cette attaque a été planifiée et réalisée par au moins 20 personnes ! Lesquelles personnes ont pris d’assaut un wagon en totalité et ont dépouillé tous les passagers.
Remarquez aucun média n’avait évoqué par le passé le même genre d’attaque sur un métro pour un réveillon du jour de l’an sous la droite.
En mars 2013 une rame entière d’un RER en gare de Grigny avait déjà été attaquée.
J’affirme qu’un pays qui masque de tels événements est une dictature.
Il est sûre qu’il est plus facile de parler de sport, de météo et de People que des faits qui pourraient franchement déplaire.

Nous voici dans un système de désinformation totale dont le but est de maintenir au pouvoir les camarades déjà en place.

Il est temps quand même d’éradiquer cette gauche prétentieuse et démagogue. Cette gauche ruine le pays et la société par des mesures dogmatiques et absurdes, cette gauche détruit la famille en installant La Théorie du Genre à l’école de manière subversive et détournée, cette gauche élitiste finalement, sûre d’elle-même et dominatrice, ce qu’elle a toujours été en fait et qui sous prétexte de réduire les inégalités creuse une tombe : la nôtre ! Le bilan de cette gauche est le pire que la France n’a jamais connu. Certes la gauche avec l’aide des médias a réussi à maquiller pas mal de chiffres pour masquer la déroute notamment en matière de chômage et d’insécurité, mais nous ne sommes pas dupes et nous sommes bien forcés de constater les dégâts autour de nous. Qui ne connait pas un ou des chômeurs ou des personnes agressées ? La réalité de l’échec est indéniable. Il faut sanctionner cette gauche dangereuse et imbue.Le Premier Sinistre ne parle plus, il éructe ! C’est grave ! Non ?

Celles et ceux dont la seule préoccupation est de battre non pas la gauche mais le FN, les Juppé, NKM et consorts, qui ne s’opposent même pas, doivent aussi être punis par les électeurs.
On ne peut quand même pas accepter cette droite molle qui pense comme le PS et subit sans broncher le diktat des médias. Or le piège tendu par Hollande et Valls est d’obliger l’UMP à se définir face au Front National, ce qui est une énorme erreur pour l’UMP qu’elle devra payer cash en 2017. Parce qu’aujourd’hui le seul calcul de Moi Je est d’être au second tour face à Le Pen en 2017… C’est En route pour 2017 ! L’UMP doit au contraire se positionner contre la gauche qui gouverne si mal et surtout éradiquer les caciques qui pensent et penchent à gauche, car ils lui feront perdre les élections en 2017.

Quant au changement de nom de l’UMP, Sarkozy risque fort de perdre pas mal d’adhérents ensuite en choisissant soit Le Rassemblement soit et ce serait le dernier choix Les Républicains. Le premier nom fait penser au RPR et le second pire à Giscard, l’homme qui a permis à Mitterrand d’être Président en 1981. Les médias vont en faire leurs choux gras en conséquence. Tout est bon pour éviter de parler des vrais et seuls problèmes que sont le chômage, l’insécurité, l’école, la justice et l’immigration.

Je reste persuadé qu’il vaut mieux tenir une position que de systématiquement l’abandonner au nom du Consensus mou de cette société Ultralight©. De toutes façons au point où est rendue la société française, on ne fera pas l’économie d’une révolution pour changer ce système obsolète qui a toujours failli depuis plus de 40 ans…

Les Français doivent prendre conscience de la force de leur bulletin de vote et refuser la soumission. Voter : un devoir de liberté !

C’est donc le moment idéal pour se faire plaisir et au diable les consignes de vote des uns et des autres…

Il faut sanctionner la gauche une fois pour toutes pour incapacité à gouverner la France !

Source : Observatoire du MENSONGE

Commenter cet article