Nicolas Sarkozy : mettre fin au «socialisme le plus archaïque d'Europe»

Publié le par le front anti-Hollande

Le président de l'UMP juge que «le désaveu à l'égard du pouvoir est sans appel» à l'issue de ce second tour. «L'espoir renaît pour la France», assure-t-il.

Il est apparu sous les vivats des militants venus par dizaines au siège de l'UMP célébrer la victoire de la droite aux élections départementales. Dans son cours discours, Nicolas Sarkozy n'a pas boudé son plaisir. «Ce soir, la droite républicaine et le centre ont nettement remporté les élections», a-t-il assuré en guise de préambule. «Jamais, sous la Ve, notre famille n'avait gagné autant de départements.Nos idées peuvent l'emporter partout y compris dans des départements dirigés par la gauche depuis des décennies», a-t-il annoncé.

Avant de s'en prendre violemment à l'exécutif: «Jamais une majorité n'a perdu autant de département. Jamais une politique n'a autant incarné l'échec à tous les niveaux», a taclé le patron de l'UMP. «Le désaveu à l'égard du pouvoir est sans appel. (...) C'est le mensonge, l'impuissance, qui ont été sanctionnés (...) En annonçant que votre vote ne changerait rien à sa politique, le président de la République a choisi d'ignorer le message des Français. Ils sauront se souvenir de cette marque de mépris.»

Nicolas Sarkozy a annoncé que l'UMP comptait accélérer la rédaction de son projet pour 2017, pour mettre fin au «socialisme le plus archaïque d'Europe». «L'espoir renaît pour la France. La route sera longue, mais ma conviction est solidement ancrée. L'alternance est en marche. Rien ne l'arrêtera.»

Source :Le Figaro

Commenter cet article