Le Maire du Lavandou se soumet à l’islam et interdit la messe dominicale

Publié le 24 Juin 2015

Le Maire du Lavandou se soumet à l’islam et interdit la messe dominicale

Le Maire du Lavandou a pris la décision de suspendre la messe dominicale en plein air l’été, pour apaiser l’islam, dont les adeptes peuvent continuer à prier dans les rues sans que les radicaux laïcards, qui traquent toute présence chrétienne sur les lieux publics, ne s’émeuvent.

C’est avec une grande émotion que les habitants du Lavandou ont pris connaissance d’un courrier que la Mairie a adressé au père Joseph le 26 mai (ci-dessous).

Le maire Gil Bernardi lui interdit d’assurer la messe dominicale « sur le terrain de boule de la Place Reyer » comme il est de coutume ancienne, « chaque été ».

Interdiction de la messe « en espérant que les tensions religieuses qui menacent la France s’éteignent »

Le motif clairement invoqué est l’apaisement de l’islam. Le maire justifie sa décision par son désir de ne pas irriter des musulmans, « en espérant que les tensions religieuses qui menacent la France s’éteignent » écrit-il

La soumission est-elle prévue par la loi de 1905 sur la laïcité ?

La religion catholique, religion dominante en France, respecte la laïcité et la loi, mais ce sont les Catholiques qui sont punis pour le radicalisme et l’extrémisme dans l’islam.

Le Maire qui s’est soumis à l’islam (suite à quelles menaces ?) le dit lui-même : « retrouver toute la tolérance dont la France est capable depuis des siècles ».

La tolérance ne suppose pas la lâcheté monsieur le Maire, quand de plus vous faites référence à l’esprit du 7 janvier, qui pour ce qu’il avait de valeur, prêchait tout le contraire…

La quasi totalité des attentats commis par des islamistes en France ne visaient pas les Catholiques ni la messe. Si le maire veut assurer la sécurité, il doit donc, s’il est cohérent, faire interdire toutes les manifestations de plein air.

© Christian Larnet pour Dreuz.info.

website buttons

Rédigé par le front anti-Hollande

Publié dans #France, #islam, #Chrétiens

Commenter cet article