La gauche n'a toujours pas pris conscience du désastre de l'immigration

Publié le par le front anti-Hollande

La gauche n'a toujours pas pris conscience du désastre de l'immigration

Depuis les années 80, la gauche française, qui prône la régularisation massive des sans-papiers, n'a toujours pas pris conscience du désastre de l'immigration. Cette dernière détruit notre économie. notre culture, notre identité. Elle est responsable de la montée de la délinquance, du communautarisme, véritable frein à l’intégration. Comme disait le grand Charles : " Ceux qui prônent l'intégration ont une cervelle de colibri."

En France, En 1981, François Mitterrand est élu président de la République et l’arrivée des socialistes au pouvoir puis 4 ans plus tard de l'association "sos racisme" marquent l’assouplissement des conditions d’obtention d’un titre de séjour. 149 000 demandes sont déposées. 131 000 étrangers en situation irrégulière obtiennent une carte de travail et de séjour. Sous le gouvernement Jospin, 80 000 étrangers en situation irrégulière sont régularisés. En France, le nombre d'étrangers en situation irrégulière reste difficile à évaluer : on parle de 600 000 personnes, soit entre 0,5 et 1 % de la population. Plus 5,5 millions d’immigrés installés légalement.

Depuis l'arrivée de "TONTON", la courbe du chômage ne s'est jamais inversée malgré l'embauche massif de fonctionnaires. Aujourd'hui, notre pays compte 6 095 800 chômeurs toutes catégories confondues en France métropolitaine. l'immigration, qu'elle soit légale ou illégale détruit notre économie. Elle alourdit chaque année le déficit public de la France de 4,588 Milliard d’euros, et notre dette ne cesse d'augmenter. Cette somme, astronomique, est le résultat de l’addition des diverses aides versées. Cette situation est intenable. On ne peut pas accueillir des personnes qu’on ne peut plus intégrer. La France n'a plus les moyens d'accueillir toute la misère du monde. Notre pays doit mettre en place le principe de l’immigration choisie !

Mais ne regardons pas uniquement l’aspect financier. L’impact social de ces immigrés vivant ou survivant aux limites de la misère en transformant des quartiers en ghettos ou en bidonvilles, important en France des traditions contraires aux valeurs de la République, n'est pas négliger. Les guérillas urbaines de 2005, les problèmes liés au port de la burqâ, la hausse de la délinquance... Entre 60 et 70% de la population carcérale en France serait de confession musulmane, Tout cela nous prouve que le « vivre ensemble » inventé par des groupuscules gauchistes n'est qu'une utopie.

François Hollande n'a toujours pas pris la mesure de l'enjeu. Au lieu de faire preuve de fermeté pour diminuer l’immigration clandestine, le gouvernement socialiste persiste dans son laxisme. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a récemment fait voter un projet de loi à l'Assemblée nationale, consacré au droit des étrangers. Il prévoit notamment la possibilité de venir se faire soigner en France même si le traitement existe dans son pays d'origine mais qu'il est trop cher, et de se faire accompagner par ses deux parents pour les mineurs. Ce texte va à l’encontre des intérêts de notre pays ! La France est un pays trop généreux pour les immigrés avec L'AME qui est un véritable appel d’air migratoire et diverses allocations dont certaines peuvent être perçues de l’étranger. Nos finances publiques n'ont plus les moyens d’être si généreuse au regard de la situation de l’assurance maladie et des capacités d’accueil de l’hôpital public.

Il faut que la France ait le courage d’assumer une politique forte et intransigeante de lutte contre l’immigration illégale. Qu’elle ait le courage de regarder la situation en face, sans tabou et sans se laisser distraire par les agissements de pseudo intellectuels utopistes et de groupuscules gauchistes et autres associations irresponsables gavées d'argent public. Il faut suspendre immédiatement Schengen I et le remplacer par un Schengen II afin de définir les conditions de la solidarité européenne.

L’immigration zéro est impossible. Mais des mesures radicales doivent être appliquées touchant tout autant les immigrés eux-mêmes que, les passeurs ou employeurs et associations, qui profitent de leur présence sur le territoire national. La France doit montrer qu'elle n’est pas décidée à rester les bras croisés devant une immigration irrégulière en augmentation qui plombe son économie et met en péril sa cohésion sociale.

free share buttons

Publié dans Immigration

Commenter cet article

liloune 27/10/2015 14:23

coucou tout le monde! ça n'a pas vraiment de rapport avec l'article mais ça peut toujours servir! j'ai trouvé un site qui permet de toucher un ptit salaire (350€ à 450€ par mois) en répondant à des sondages en ligne! c'est pas beaucoup mais ça permet tout de même de mettre du beurre dans les épinards! bref! voilà le lien du site pour qui ça pourrait intéresser: www.sondage-france.com profitez-en aussi ;-)