Poutine estime que les attentats de Paris auraient pu être évités s'il avait été "écouté"

Publié le par Nelly

Poutine estime que les attentats de Paris auraient pu être évités s'il avait été "écouté"

Poutine estime que les attentats de Paris auraient pu être évités s'il avait été "écouté" par les Etats-Unis à l'époque de la guerre d'Irak

Le président russe assure que la Russie et les pays occidentaux font face à "des menaces communes", et appelle les différents chefs d'Etats à combiner leurs efforts pour combattre ces dangers.

Lors d'un entretien accordé au quotidien allemand "Bild", dont la traduction anglaise a été publiée sur le site du Kremlin, le président russe aurait déclaré que les récents attentats de Paris ne se seraient certainement pas produits si les Etats-Unis avaient "écouté" les pays opposés à l'invasion de l'Irak en 2003.

Interrogé sur la position de l'ancien chancelier allemand Schroeder, et également sur celle de Jacques Chirac, Vladimir Poutine a déclaré : "Si quelqu'un avait écouté Gerhard Schröder, Jacques Chirac, ou moi-même, peut-être qu'il n'y aurait eu aucune des récentes attaques terroristes de Paris, ni une recrudescence du terrorisme en Irak, en Libye, ou dans d'autres pays du Moyen-Orient".

Le président russe tient à rappeler également qu'il a été "le premier à appeler le président Bush" pour exprimer sa "solidarité", après les attentats du 11 septembre 2001, tout comme avec François Hollande après les attentats du 13 novembre. Vladimir Poutine assure que la Russie et les pays occidentaux font face à "des menaces communes", et appelle les différents chefs d'Etats à combiner leurs efforts pour combattre ces dangers, selon la traduction de cette interview, publié sur le site du Kremlin.

atlantico.fr

Publié dans France, International

Commenter cet article