Xavier Bertrand se fait augmenter de 4.000 euros par mois

Publié le par Nelly

Xavier Bertrand

Xavier Bertrand

Le président des Hauts-de-France a fait voter une délibération lui octroyant un salaire de 4.000 euros en tant que président de l’agglomération de Saint-Quentin…

« Plus rien ne sera jamais comme avant ». Le 13 décembre dernier, dans son discours de victoire aux élections régionales, Xavier Bertrand avait promis qu’il avait compris le message.

Face au Front National, le nouveau président des Hauts-de-France, élu grâce au front républicain, voulait faire de la politique autrement, histoire de redevenir crédible aux yeux des électeurs.

9.236 euros brut par mois entre la région et la communauté d’agglo

Et pour le prouver, il n’avait pas hésité à démissionner de ses postes de député et de maire de Saint-Quentin pour se consacrer entièrement à sa nouvelle fonction. Sauf qu’il y a un hic. Xavier Bertrand est quand même resté conseiller municipal et président de l’agglomération de Saint-Quentin.

Une agglo à laquelle il a fait voter, le 26 janvier dernier, une délibération lui octroyant 4.000 euros brut mensuels, soit 3.000 euros net (2400 après prélèvement à la source) comme le raconte La Voix du Nord.

A cette indemnité, il faut également ajouter ses émoluments de président de région, soit 5.236 euros brut. Au total, en cumulant les mandats, Xavier Bertrand touche donc 9.236 euros brut par mois.

« Si j’étais resté député, ma situation aurait été plus confortable », se justifie Xavier Bertrand

Evidemment, le président des Hauts-de-France a une explication. Quand il était député-maire, il ne touchait rien à l’agglo car il dépassait le plafond autorisé avec ses indemnités. « Et si j’étais resté député, ma situation aurait été plus confortable car je percevrais les mêmes indemnités, mais l’IRFM [indemnité représentative de frais de mandat] en plus de 5.770 euros brut mensuels », s’est-il expliqué à la Voix du Nord.

Mais, pour quelqu’un qui souhaitait faire de la politique autrement, le meilleur moyen aurait peut-être été de garder un seul mandat sans récupérer d’un côté les indemnités perdues de l’autre.

20minutes.fr

Publié dans France

Commenter cet article