Ville-la-Grand: les parents musulmans font la loi à la maternelle. Silence des autorités

Publié le par La rédaction

Les musulmans font la loi à la maternelle

Les musulmans font la loi à la maternelle

Pas un mot dans la presse française !

C’est le Matin suisse qui révèle l’affaire. Enorme !

Les parents musulmans font la pluie et le beau temps à l’école maternelle. Ils choisissent les livres de la bibliothèque, les sorties scolaires notamment celles à la ferme, des fous que leur progéniture voie un cochon, se battent pour que filles et garçons ( de 3 ans !!!) ne fassent pas la sieste dans la même pièce, qu’il y ait du porc à la cantine, …ont gagné du temps pour que décorations et sapin de Noël ne soient installés que le dernier jour, des parents non musulmans ont dû monter la garde devant l’école le jour où le père Noël devait venir de peur qu’il n’y ait des soucis…

Ces parents non musulmans inquiets -on les comprend- protestent, alertent… notamment le ministre de l’éducation nationale, Belkacem… qui n’a même pas daigné répondre. Qui ne dit mot consent. Par contre quand il s’agit de soutenir une mère désireuse d’être accompagnatrice voilée, elle répond, elle intervient, même… Par contre quand il s’agit de se bouger contre un prétendu racisme anti-musulman elle répond, elle intervient, même…

Le soutien de la hiérarchie et du maire est tel que les parents comprennent que la directrice de l’école ne puisse rien faire, qu’elle soit pieds et poings liés.

Nous, nous ne comprenons pas que les enseignants ne disent pas non, tout simplement. Comment se fait-il qu’ils laissent ces parents faire la loi dans leur classe et dans leurs choix pédagogiques ?

resistancerepublicaine.eu

TENSION A Ville-la-Grand, en France voisine, des parents musulmans radicalisés dictent leurs volontés jusqu’à l’école enfantine. Les autorités locales affirment ne rien savoir.

Le sujet est sensible, surtout en France. Mais la radicalisation gagne du terrain. Elle transpire jusque dans des écoles maternelles où sont scolarisés des enfants de 3 à 6 ans. Dans une commune proche de la frontière genevoise, à Ville-la-Grand au nord d’Annemasse, l’école des Pottières «subit» depuis plusieurs mois les pressions d’un certain nombre de familles musulmanes françaises «radicalisées» – on parle d’une douzaine – qui dictent leur loi dans les classes. Elles conseillent, pour ne pas dire imposent, des listes de lectures «autorisées», de même que certaines sorties scolaires.

«Inadmissible qu’une minorité impose sa loi à une majorité», tonnent des parents d’élèves qui ont alerté la direction, la mairie et même l’Education nationale et sa ministre, Najat Vallaud-Belkacem. En vain.

Pas de sapin prévu

Le dernier exemple concret en date remonte au mois de décembre 2015. A quelques jours de Noël, aucun sapin, aucune décoration dans la petite école, contrairement à d’autres, dans la région. Et la sortie au théâtre pour voir «Petit Pierre et le bonhomme de neige» – un joli conte de Noël – n’a pas l’heur de plaire à tout le monde. Des parents s’interrogent. Font part de leurs inquiétudes à la mairie et à la direction de l’établissement scolaire qui finit par dire oui aux étoiles et autres décorations scintillantes aux Pottières, du moment que ce sont les parents qui s’en occupent. Le beau sapin est finalement installé au dernier moment, sans doute pour éviter les problèmes. Le jour de la venue du Père Noël, des parents sont présents devant l’école afin d’intervenir en cas d’incidents. «Tout ça, ce sont des histoires, parce que ces gens sont racistes», assure une maman de confession musulmane.

Vraiment? Les décos de Noël seraient presque un non-événement s’il n’y avait pas eu d’autres épisodes auparavant. Une note interne aux services français existe. Elle résume ce qui se passe aux Pottières. Une source nous assure ainsi que des parents radicalisés sont opposés au fait que les garçons et les filles fassent la sieste dans la même pièce, que les enfants se rendent dans une ferme voir des animaux (et donc des cochons), que leurs gamins donnent la main à certains de leurs camarades qui ne sont pas musulmans ou que les menus de la cantine contiennent du porc. «Ils ont réclamé de la viande halal. Comme cela a été refusé, ils demandent désormais des menus végétariens», confient des parents, estimant que la directrice est «sous pression», «poings et mains liés» et ne peut pas faire grand-chose. Cette dernière n’a pas retourné les appels du «Matin». Pas davantage que les services régionaux de l’Inspection d’académie.

Tenu à l’écart des infos

Raymond Bardet, maire de Ville-la-Grand depuis plus de trente ans et qui va bientôt remettre son mandat, affirme pour sa part ne pas être au courant de ce qui se passe dans cette école maternelle, pourtant située sur sa commune. Ce qui ne l’empêche pas de s’offusquer du fait qu’un journal suisse s’intéresse à cette histoire. «Ici, le patron c’est moi», se contente-t-il de lâcher, précisant encore,

avant de raccrocher, que «la police municipale n’est au courant de rien». Ancien adjoint de Raymond Bardet passé dans le camp adverse avec le mouvement Ville-la-Grand autrement, Daniel De Chiara constate seulement qu’«en tant qu’élu de l’opposition, on est malheureusement tenu à l’écart de ce genre d’informations».

Enseignement laïc

L’inquiétude de ces mères et de ces pères n’est de loin pas nouvelle. Il y a deux ans, ils avaient déjà interpellé les autorités scolaires. Dans un courrier datant de l’été 2014, un haut fonctionnaire répond aux craintes en rappelant simplement le principe de la laïcité, «une des valeurs de la République française. (…) En milieu scolaire plus qu’ail­leurs, les exigences de la laïcité s’appliquent avec la plus grande vigilance.» Et de promettre un nou­veau règlement proposé aux conseils d’école dès fin 2014 pour permettre aux enseignants de prendre leurs décisions dans un cadre sécurisé, «de nature à garantir la sérénité indispensable au bon déroulement de l’action éducatrice». Pourtant, rien n’a changé à l’école des Pottières de Ville-la-Grand. Devant le portail de l’établissement, où l’on signale quelques cas de varicelle, est affichée (depuis 2013) la charte de la laïcité et ses quinze articles, rappelant qu’effectivement, en France, l’enseignement est laïc, «notamment afin de garantir aux élèves l’ouverture la plus objective possible à la diversité des visions du monde».

TEXTE: VALÉRIE DUBY

http://epaper.lematin.ch/#article/104/Le%20Matin%20Semaine/2016-04-04/2/48862559

Naturellement les lecteurs de Résistance républicaine vont se faire une joie d’appeler le maire, la directrice, les fédérations de parents d’élèves… Il faut que ça change !

Mairie de Ville-la-Grand

Adresse : Place du Passage à l’An 2000, 74100 Ville-la-Grand

Téléphone : 04 50 84 24 24 http://www.vlg.fr/contact

Ecole maternelle Des Pottières, Ville-la-Grand

dresse : Rue de Coqueloup, 74100 Ville-la-Grand

Téléphone :04 50 37 39 19

Inspection académique de Haute-Savoie.

Adresse : Cité Administrative, 7 Rue Dupanloup, 74040 Annecy

Téléphone :04 50 88 41 58

Académie de Grenoble

7 place Bir-Hakeim – 81065 – 38021 Grenoble Cedex 1 – Tél : 04.76.74.70.00

Directeur du cabinet du recteur François Charlon 04.76.74.70.21

Courriers – Signalements – Permanences : Claire Even 04.76.74.76.20

Publié dans France, islam

Commenter cet article

benaicha 26/01/2017 07:50

Il manque plus que la chambre à gaz dans se pays de nazi et de suce botte d américain

ventral 05/01/2017 16:54

Que font Belkacem et sa clique de conseillers ?
C'est au peuple de régler cette situation intolérable , en foutant dehors à coup de pied au c... ces pourritures !

Salah Rabdemed 29/12/2016 04:34

Ces barbares endoctrinent ces gosses avec une idéologie qui incite au meurtre des gens en raison de leur croyances religieuses ! L'ISLAM EST INTERDIT D'APOLOGIE PUBLIQUE PAR LE CODE PENAL !!!!!!!! BORDEL DE MERDE !

Salah Rabdemed 29/12/2016 04:33

Vous oubliez tous l'essentiel du problème.
Ces petits garçons de 3 ans, avec le prépuce amputé pour raison non-médicale/mystique... Personne ne va faire appliquer le code pénal sur ces parents barbares? Personne ne va sauver ces gosses en envoyant leurs parents en prison et en les plaçant en famille d'accueil?

Ces malades amputent leurs enfants pour des raisons mystico-débilo-schizophrènes! ET PERSONNE NE BOUGE ! PERSONNE NE LEUR APPLIQUE LE CODE PENAL !

Benty 08/08/2016 09:04

Il faudrait se relire ou faire relire afin d'éviter les fautes d'orthographe, de Français, les erreurs (par exemple : "... les parents (musulmans) se battent POUR qu'il y ait du porc à la cantine" ! Et des comme celle-ci il y en a 2 en début d'article (sans lire plus loin).
Cela ne fait vraiment pas sérieux, pas "Pro".

puntz 27/07/2016 15:51

la réponse du maire est là http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/haute-savoie/ville-la-grand-haute-savoie-des-parents-d-eleves-revoltes-par-l-accusation-de-radicalisation-de-leur-ecole-969825.html

Salah Rabdemed 29/12/2016 04:22

Bernard Portugal et Cédric Picaud sont définitivement discrédités en tant que journalistes. Leur propagande islamiste, interNAZIonale socialiste ne passe plus...

Faut les déloger à ces deux crétins, et les humilier face caméra, et publier. Qu'ils ne s'avisent jamais de réécrire autant de mensonges.

Abdallah Sedik 30/05/2016 12:22

Ca alors, encore des soucis avec des musulmans paisibles, quelle surprise...

Salah Rabdemed 29/12/2016 04:30

Des musulmans paisibles??? ça existe? Je n'ai trouvé dans le coran qu'un manuel de guerre... Tout tourne autour de la prise de pouvoir, de la guerre, de la torture, de la haine (de tous les non-musulmans, en particulier des juifs et des chrétiens), du mariage précoce, du divorce d'avec des fillettes pré-pubères (sourate 65 verset 4), d'excision, de circoncision, d'amputation judiciaire, de massacres, de génocides confessionnels et raciaux, d'esclavage...



L'islam enfreint toutes nos lois anti-racistes, toutes nos lois concernant la protection de l'enfance (mariages forcés précoces, excision, circoncision, etc..), et depuis le procès de Nuremberg, l'islam est interdite d'apologie publique (5 ans de prison + 75 000 € d'amende)

Hé ouai mouloud... Dire publiquement qu'on est musulman et que l'islam est une belle idéologie, c'est interdit par le code pénal Français. Mais personne ne vous l'applique... Et tu sais pourquoi? Parce que la religion juive est dans le même cas de figure !

Tu découpes la bite de ton gosse pour des raisons non-médicales? Prison! C'est ce que dit la loi... T'as vu beaucoup de musulmans ou de juifs se faire appliquer le code pénal?


Sourate 9 verset 30 : va coraniquer ta mère la phacochère en position prière, face de dromadaire !

Laine 04/09/2016 13:05

Le buveur de pisse de chameau on t'as pas sonné!

jean 05/04/2016 11:44

la directrice n'est pas à la hauteur!!!

benaicha 26/01/2017 07:49

Le suce de porc aussi il ta pas sonne