La dette publique de la France représente 97,4% du PIB

Publié le par La rédaction

La dette publique de la France représente 97,4% du PIB

La dette publique s'est, au premier trimestre, élevée à 2.137 milliards d'euros, représentant 97,4% du PIB, indique l'Insee ce jeudi 30 juin. Chiffre qui dépasse d'ores et déjà la prévision du gouvernement pour l'ensemble de l'année 2016.

La dette publique s'est encore alourdie au premier trimestre 2016. Elle s'est établie à 2.137,6 milliards d'euros, en hausse de 40,7 milliards par rapport au trimestre précédent, a annoncé jeudi l'Insee.

Rapportée à la richesse nationale, cette dette de l'ensemble des administrations publiques, mesurée selon les critères de Maastricht, atteint 97,4% du Produit intérieur brut, contre 96,1% à la fin du dernier trimestre 2015.

Les objectifs du gouvernement déjà dépassés

Le ratio de la dette au premier trimestre est donc supérieur à l'objectif affiché par le gouvernement français pour l'ensemble de 2016.

Le gouvernement a inscrit dans ce projet de budget pluriannuel une dette publique à 96,2% du produit intérieur brut en 2016, et de 96,5% en 2017.

La contribution de l'État à la dette a augmenté de 32,9 milliards d'euros sur la période.Selon l'Insee, "cette hausse provient de l'essentiel de la dette négociable à long terme (+32,9 mds EUR)".

La contribution à la dette des administrations de sécurité sociale progresse également de 10,1 milliards d'euros. En revanche, la contribution à la dette des administrations publiques locales (Apul) a diminué de 2,3 milliards d'euros et celle des organismes divers d'administration centrale (Odac) de 0,1 md EUR.

Par ailleurs la dette publique nette, qui tient compte de la trésorerie présente dans les caisses des administrations publiques, a augmenté de 17,9 milliards d'euros, représentant 87,7% du PIB.

bfmbusiness.bfmtv.com

Publié dans économie

Commenter cet article