Quand les journalistes tentent d’orienter insidieusement notre jugement

Publié le par La rédaction

Quand les journalistes tentent d’orienter insidieusement notre jugement

On a beau être habitués, par moment c’est plus insupportable que d’habitude. Les journalistes présentent l’actualité et tentent d’orienter insidieusement notre jugement.

Ainsi vous avez dû l’entendre comme moi, sur BFMTV, i-télé et dans le Grand Soir 3, le Sénat aurait « durci » le texte de la loi « travail ». Abus de langage ! Pourquoi durci ? Moi, je pense que « assoupli » conviendrait mieux puisqu’il s’agit de diminuer les contraintes qui pèsent sur le travail et freinent les embauches.

Des journalistes objectifs auraient parlé de « texte remanié » ou différent, parce que, heureusement, la gauche et la droite ce n’est pas pareil ! Mais, comprenez-vous, l’emploi du mot « durci » sous -entend un effet néfaste.

Ah, j’oubliais, ce sont des syndicalistes, que je suis bête ! Le plus étonnant, c’est qu’ils ne sont même pas concernés par ce texte de loi …

Après on s’étonne que, tels les moutons de Panurge, les Français sont contre à plus de 60% !

Daniel HOULLE

Le bloc-notes de Daniel HOULLE

Publié dans medias

Commenter cet article