Toulouse : seulement six mois de sursis pour deux jeunes djihadistes

Publié le par La rédaction

Toulouse : seulement six mois de sursis pour deux jeunes djihadistes

De retour de Syrie où ils étaient partis faire le djihad, deux adolescents toulousains n'ont écopé que de six mois de sursis. Le parquet avait requis deux ans de prison.

"Imagine-toi que je suis mort et fais ta vie normalement". Au moment de quitter le domicile familial, après avoir soutiré 500 euros à sa mère sous prétexte d'un voyage scolaire, cet adolescent toulousain ne pensait jamais y revenir. Avec un autre jeune homme, il était parti en Syrie, début 2014, pour y faire le djihad. Leur procès s'est tenu mardi et mercredi à Paris, devant le tribunal pour enfants. Tous deux ont été condamnés à six mois de prison avec sursis pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste". Le parquet avait requis deux ans, dont un an ferme.

En janvier, ils sont rentrés en France après avoir été récupérés par leurs familles en Turquie. Devant les juges d'instruction, ils promettent que leur but n'était "pas de faire le jihad, mais de combattre dans les rangs de l'Armée syrienne libre" contre le président Bachar al-Assad. D'après les enquêteurs, ils ont en fait rejoint la brigade de Mourad Farès, l'un des principaux recruteurs de jihadistes français, arrêté en Turquie et remis à la France en 2014. L'un d'entre eux a promis n'avoir jamais utilisé d'arme, quand l'autre a admis "avoir fait des tours de garde, armé d'une kalachnikov". Ils auraient ensuite quitté la Syrie à cause de "l'ambiance pourrie" qui régnait dans leur groupe.

valeursactuelles.com

Publié dans Justice

Commenter cet article

Nicole 30/06/2016 11:07

La Justice est vraiment à coté de la plaque, ils sont en liberté... À quand leurs attentats ?
Ces terroristes devraient être incarcérés à vie !