Une auto-école réservée aux femmes fait polémique

Publié le 19 Août 2016

Une auto-école réservée aux femmes fait polémique

Expliquant avoir reçu de nombreuses demandes en ce sens, la gérante propose une salle de code réservée uniquement aux femmes.

Alors que la polémique sur l'interdiction du port du "burkini" agite la sphère politique française depuis plusieurs jours, une nouvelle controverse secoue la ville de Villefranche-sur-Saône. Une gérante d'auto-école de la ville du Rhône va proposer une salle de code réservée aux femmesdans son établissement qui ouvrira prochainement ses portes, comme le rapporte Le Progrès.

Le 7 août dernier, la gérante a en effet annoncé sur la page Facebook, "Musulmans de Villefranche-sur-Saône" la date de l'ouverture, le 22 août prochain, accompagné de cette phrase qui a mis le feu aux poudres : "Avec bien sûr comme promis une salle de code réservée aux femmes". Plus loin dans la conversation, elle ajoute que "les leçons de conduite seront effectuées par moi pour les femmes, et par un homme pour les hommes."

Une annonce qui en a fait bondir plus d'un sur les réseaux sociaux, dénonçant une initiative "communautaire". Le député-maire de Villefranche-sur-Saône, Bernard Perrut a affirmé sa ferme opposition au projet sur son compte Twitter, jeudi 18 août.

Rédigé par D'arville Frederic

Publié dans #Hollande

Commenter cet article