Burkini: les Français ont été faits cocus par leurs institutions

Publié le 27 Août 2016

Burkini: les Français ont été faits cocus par leurs institutions

Vous n’entendez jamais les protestations de la Ligue des droits de l’homme, lorsqu’un musulman attaque. Le droit à la vie et à la sécurité étant les plus fondamental, la Ligue devrait être à l’avant poste de leur défense.

En revanche, lorsque l’islam est dérangé dans ses tentatives d’implanter la loi de la sharia, là, la Ligue se réveille et frappe.

Quand les villes balnéaires sous agression de l’islam ont pris des arrêtés d’interdiction de la burqa pour aller dans l’eau, la Ligue des droits de l’homme s’est liguée avec l’islam.

Devenue comme SOS Racisme une arme de destruction des droits des défenseurs de la culture et des traditions françaises, elle a immédiatement déposé plainte contre l’interdiction de la burqa de bain, en partenariat avec le CFCM, une organisation musulmane qui a pour mission divine d’islamiser la France.

Le Conseil d’Etat, consulté en urgence, a annulé les arrêtés « anti-burkini », ouvrant grandes les portes à la Sharia réclamée par 73 % des musulmans de France (sondage cité par le quotidien belge Le Soir : source : LeSoir.be)

Burkini: les Français ont été faits cocus par leurs institutions

L’islam a gagné, les Français ont été faits cocus par leurs institutions. Ce qu’ils n’ont pas compris cependant, c’est qu’ils ne sont qu’au début de l’islamisation — et du terrorisme qui va de pair.

Cela permet de comprendre enfin que la Ligue de défense des droits de l’homme et les autres organisations d’extrême gauche ne s’intéressent pas du tout aux droits de l’homme, elles visent au contraire à les détruire, car le communisme a en horreur la liberté.

Et puisqu’il faut dire les choses telles qu’elles sont et appeler les choses par leur nom, disons-le honnêtement sans détour ni langue de bois : la Ligue des droits de l’homme se sert vicieusement de cette noble aspiration pour réduire radicalement les droits du peuple français à disposer de lui-même et le soumettre à l’islam, son partenaire dans le crime.

© Christian Larnet pour Dreuz.info.

Rédigé par La rédaction

Publié dans #France, #islam

Commenter cet article