Comment la presse s’acharne contre les Corses

Publié le 18 Août 2016

Cet article date de décembre 2015 – il fait référence à un précédent incident qui évidemment implique des mahométans. Je le republie intégralement car il n’y a pas une ligne à changer.

Avez-vous remarqué à quelle vitesse les médias ont réécrit les incidents de Corse pour effacer toute faute des musulmans ? Avez-vous vu comment les Corses se font insulter par les journalistes ? Comment les vrais responsables de ces incidents ont été transformés en victime ?

Les propos racistes, insultants, orduriers des musulmans qui ont attiré les pompiers dans des guets-apens pour les massacrer ont été camouflés.

Les journalistes dénoncent les réactions des Corses, le « racisme » des Corses, le « sale » nationalisme des Corses, la « honte » d’être fier de son identité corse…

Cette propagande ne vous rappelle pas celle contre Israël ? Le seul endroit au monde où les terroristes sont qualifiés de résistants, c’est Israël. Le seul endroit au monde ou des hommes qui arrivent par derrière et poignardent des civils dans la rue sont qualifiés des victimes, c’est Israël.

Le Point donne le ton : les Corses sont racistes :

Corse : le racisme, symptôme d’une tension identitaire plus générale

Dans cet article non signé, les Corses sont traités des sales racistes, de populistes, et même de colonialistes, par les experts que le Point est spécialement allé chercher pour ne présenter qu’une seule thèse, celle qui accuse les Corses. Et pas un mot sur les musulmans et les tentatives de lynchage des pompiers.

Le Point : les Corses sont fachos :

Corse : l’extrême droite, « une idéologie importée », selon Talamoni

Jean-Guy Talamoni dénonce. « [Dire] Arabi Fora [c’est] profaner la langue corse. »

Pourquoi ne dit-il pas que « Sales Corses de merde, cassez-vous, vous n’êtes pas chez vous ici! », c’est profaner la langue française ? Deux poids deux mesures, est difficile à accepter.

Courrier International : les Corses sont fous, racistes et islamophobes :

Revue de presse. La Corse est-elle devenue folle?

Afin d’empêcher les lecteurs de comprendre ce qui s’est passé, Courrier international utilise des mots à double sens. Il parle des agresseurs comme d’un « groupe de jeunes à capuche ». Puis il les excuse. Il justifie l’agression des pompiers et disculpe les musulmans, car ils viennent « des quartiers les plus pauvres de la ville”.

Enfin, il insulte les habitants : “une vendetta populaire où racisme et islamophobie culminent ».

France Infotv : les Corses sont plus racistes qu’ailleurs :

Racisme : « Il existe une spécificité corse sur la forme, pas sur le fond »

« Les Corses sont-ils plus racistes qu’ailleurs ? » se demande France Infotv. A vomir.

« Les revendications des manifestants… c’est le « fantasme » de l’insécurité qui arrive en Corse ». Ca y est ! Les Corses ont des fantasmes maintenant.

L’insécurité, pour la gauche qui nie la réalité, c’est soit un sentiment, soit un fantasme, jamais une réalité. Et ce sentiment, ce fantasme, est alimenté par le racisme, vous diront les « experts » de la gauche, bien entendu. La résultante : chaque violence est un cas isolé (sous entendu pas grave, et dont il ne faut pas parler) même si les cas isolés se répètent chaque jour de la semaine.

L’humanité : la Corse est une gangrène :

La Corse, miroir d’une France gangrenée par le racisme

« Les agressions de deux pompiers et d’un policier … ont donné prétexte à un déferlement de haine raciste sans précédent dans l’île et dans le pays, »écrivent Frédéric Durand, Gérald Rossi, Aurélien Soucheyre et Dominique Widemann. Les Corses sont racistes, ils sont emplis de haine, et n’importe quelle agression (comprendre anodine) est prétexte à laisser la haine se déchaîner. Je traduis : si on vous agresse, ne vous défendez pas. Si vous vous défendez, c’est parce que vous êtes emplis de haine et de racisme. C’est la même dialectique que pour Israël.

Le Parisien : les Corses sont indignes :

Tensions en Corse : «Il faut mettre fin aux débordements indignes

Et les débordements indignes, ce sont les Corses. Les musulmans qui ont dressé un guet apens, ce n’est pas indigne, c’est habituel…

En conclusion, si je traduis la pensée des médias :

  1. Les musulmans ont voulu massacrer des pompiers, mais il faut les comprendre et les excuser, car ils viennent des quartiers les plus pauvres, et en plus, ce sont des jeunes (sous entendu, il faut bien qu’ils s’amusent)
  2. Les musulmans ont insulté les Corses, ils leur ont dit dehors vous n’êtes pas chez vous : ça n’a rien à voir avec les incidents, inutile d’en parler.
  3. Les Corses ont manifesté contre les auteurs des troubles et leur ont donné une bonne leçon, donc ce sont des racistes islamophobes, ils sont emplis de haine.

Aucun média ne défend les Corses. J’en ai honte. Aucun média ne met en cause le rejet de la France et des valeurs démocratiques d’une partie des musulmans.

© Jean-Patrick Grumberg pourDreuz.info.

Rédigé par La rédaction

Publié dans #medias

Commenter cet article

Jean Louis 20/08/2016 06:39

Ton peuple corse est facho et tu le sais. Vite votre indépendance qu on arrête d engraisser votre population de subventions et qu on entende plus parler de vous