Le séjour controversé de Flora Hollande, la fille de « Moi président »

Publié le 15 Août 2016

Le séjour controversé de Flora Hollande, la fille de « Moi président »

La lecture du magazine people Closer nous apprend que Flora Hollande, la fille cadette de François Hollande et de Ségolène Royal, serait venue au début du mois de juillet profiter des charmes de la Balagne et de l'ambiance saline du festival Calvi on the Rocks.

Elle aurait même effectué une promenade en bateau (absolument rien à voir avec le yacht de Bolloré) en compagnie d'un homme qui aurait été identifié comme étant le maire de Galeria, embarcation qui a été par la suite détruite par des mains criminelles.

Que Flora s'affiche comme une fan de musique électronique n'est évidemment pas un problème en soi.

Qu'elle passe une partie de ses vacances en Corse, encore moins.

D'ailleurs, elle est venue régulièrement, plus jeune, en Balagne avec ses parents.

Le problème, c'est qu'elle aurait été hébergée et véhiculée aux frais de l'État.

Anne Ballereau, alors sous-préfète de Calvi, aurait mis à sa disposition son appartement et sa voiture de fonction.

Nous n'avons pas été en mesure hier de joindre la représentante de l'État qui a formellement apporté un démenti auprès du journaliste de Closer.

Mais, à son tour, Corse-Matin a pu vérifier l'authenticité de cet épisode estival plutôt récréatif auprès d'une source que nous qualifierons de très fiable.

Quant à l'Élysée, dont la polyvalence des interventions semble s'étendre jusqu'à celle d'agence familiale de voyages, il n'aurait pas souhaité s'exprimer sur un sujet assez caniculaire pour faire fondre un peu plus encore une certaine cote de popularité...

"Moi Président", et "Président normal".

Nul n'a oublié l'anaphore (en gueule), cet acte de foi du candidat Hollande qui jurait la main sur le coeur rendre à la République toute sa vertu.

Dire qu'il a convaincu serait une lapalissade puisqu'il a été élu. Et comme souvent, à l'épreuve des faits, l'aspirant et le général n'ont pas totalement la même vision des choses ni la même appréciation de la normalité.

Flora, 24 ans, a-t-elle bénéficié d'un peu plus de facilités qu'une touriste... normale ?

Probablement.

Logée en tout cas, pour plagier le jargon policier, par la presse à sensation.

L'appartement de la sous-préfecture se situant, précision anecdotique, "Place de la Porteuse d'eau", la bien nommée.

corsematin.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Hollande

Commenter cet article