Radicalisation : deux fichés S laissés en liberté après avoir rompu leur contrôle judiciaire

Publié le 26 Août 2016

Radicalisation : deux fichés S laissés en liberté après avoir rompu leur contrôle judiciaire

Selon RTL, deux frères mis en examen et considérés comme proches de la mouvance islamiste ont été laissés libres. Yassin et Cellal Killic avaient pourtant rompu leurs obligations de contrôle judiciaire et sont considérés comme dangereux.

Les deux frères originaires du Calvados avaient été interpellés le 17 août dernier pour n'avoir pas respecté leur contrôle judiciaire. Yassin et Cellal Kilic avaient été mis en examen en décembre 2015 après un voyage en Syrie. Les deux frères considérés comme dangereux et suspectés d'être proches de la mouvance radicale, ont été laissé libres bien que n'ayant pas respecté leur contrôle judiciaire.

En conformité avec la procédure, le juge d'instruction de Paris avait demandé leur placement en détention au juge de la liberté et de la détention, mais ce dernier a estimé que les éléments figurant au dossier des deux individus ne justifiaient pas la révocation du contrôle judiciaire.

Dans un contexte de menace terroriste, la décision passe mal et le parquet de Paris a fait immédiatement appel de la décision du magistrat.

francais.rt.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Justice, #France

Commenter cet article