Rennes: des groupes de jeunes migrants dépouillent les passants et rudoient les femmes

Publié le 18 Août 2016

Rennes: des groupes de jeunes migrants dépouillent les passants et rudoient les femmes

Dans la capitale de la Bretagne, des groupes de jeunes migrants dépouillent les passants, rudoient les femmes et empoisonnent le quotidien des commerçants. Le cas de ces mineurs étrangers représentent un casse-tête juridique et politique pour le gouvernement.

Il n’y a pas qu’en Corse ou en région parisienne que les « tensions entre communautés » sévissent. Les heurts à Bastia et l’assassinat d’un couturier chinois à Aubervilliers ont légitimement accaparé l’œil des médias mais l’on n’imaginerait pas forcément que la ville de Rennes puisse elle aussi se distinguer dans la catégorie des “tensions communautaires.” La capitale bretonne, dont le centre-ville était retourné il y a quelques mois par les manifestations hostiles à la loi El Khomri, connaît en effet aujourd’hui un autre problème : celui des « mineurs isolés ».

La gestion des “mineurs isolés” à Rennes devient aujourd’hui un véritable problème de politique et de sécurité publique tant il se conjugue aujourd’hui avec différentes formes de délinquance et d’abus. Dans le centre-ville, les « mineurs isolés », sont désormais bien connus et ont, semble-t-il, décidé de briser leur isolement en se rassemblant par bandes de quinze à vingt individus en haut de la mythique « rue de la soif » (rue Saint Michel) pour imposer la palpation du portefeuille des badauds, voire importuner les demoiselles, de plus en plus effrayées par les libertés prises par les audacieux « mineurs ». « Les filles qui traversent la place Saint-Michel le soir disent toutes qu’elles ne se sentent plus du tout en sécurité ici.

Depuis plusieurs mois, la presse locale rapporte d’ailleurs les incidents qui se multiplient : vols, agressions, cambriolages, rixes. Tout cela commence à faire partie du décor nocturne de la cité bretonne, jusqu’à déboucher sur des affrontements nettement plus importants. Dans la nuit du jeudi 10 au 11 août, un groupe d’une vingtaine de « mineurs isolés » tombent ainsi sur une bande de jeunes Rennais décidés à en découdre et l’affrontement se termine à coups de chaises…et de tournevis, avec deux blessés légers à la clé. [...]

Le jour même où la violente rixe éclatait place Saint Michel, deux Algériens comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Rennes après avoir été pris en flagrant délit pour tentative de vol sur une personne retirant de l’argent à un distributeur automatique du centre. Les deux prévenus qui prétendaient avoir 15 et 16 ans ont été confondus par le développement de leur dentition et de leur squelette qui a permis de déterminer qu’il s’agissait bien de deux adultes. [...]

Causeur

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Immigration, #Faits-divers

Commenter cet article