Les années Hollande: autopsie de l'échec

Publié le 4 Septembre 2016

Les années Hollande: autopsie de l'échec

Au terme de son enquête, le journaliste Cyril Graziani fait un bilan sans concession du quinquennat de François Hollande.

Et de trois ! C’est le troisième livre publié cette rentrée sur le quinquennat Hollande. Son parti pris : tenter d’en expliquer, écrit le journaliste Cyril Graziani, « le bilan économique et social désastreux », et l’accumulation de bourdes, d’erreurs, de reniements... L’auteur a interviewé le président, mais aussi des proches et témoins de ces années au pouvoir. On croise « doudou » (l’ami Jean-Pierre Jouyet, le camarade de l’Ena devenu secrétaire général de l’Elysée), « chouchou » (Gaspard Ganzter, l’incontournable conseiller en communication), « toutou » (Vincent Feltesse, conseiller politique) et la bande, omniprésente, de la promotion Voltaire qui squatte les postes. Cette « chronique des années Hollande » est une autopsie sans concession des raisons de « l’échec » : impréparation, enfermement, entre-soi, absence de vision, de clarté, management par la division… Trop de tactique tue la politique ; et, pour Graziani, Hollande n’est que le premier secrétaire d’une République qu’il gère comme si c’était le PS. Un premier secrétaire qui est, dit-il, déjà en campagne pour un second mandat...

parismatch.com

Le premier secrétaire de la République

François Hollande plonge dans les sondages à un niveau d’impopularité quasiment jamais égalé. Que restera-t-il de son quinquennat ? Un bilan économique et social désastreux, une France affaiblie en Europe, un sentiment persistant d’inaction et de confusion.

Comme tous les hôtes de l’Élysée, François Hollande a été confronté à la difficulté d’exercer le pouvoir, contraint par une technostructure puissante, des élus en résistance, un pays dans un état délabré. Mais cela suffit-il à expliquer la déception qui pointe dès les premières semaines de son mandat ? Et si François Hollande n’avait tout simplement pas été au niveau de la fonction suprême… gouvernant le pays comme s’il gérait encore le PS ?

Grand reporter au service politique de France Inter, chargé de la couverture de l'Élysée depuis 2012, Cyril Graziani a suivi jour après jour le président à l’Élysée, menant des dizaines d’entretiens avec lui, mais aussi avec les grands témoins du quinquennat, ministres, conseillers, hauts fonctionnaires, adversaires politiques. Ce livre est la chronique sans concessions d’un quinquennat qui est allé de (nor)mal en pis.

« Le premier secrétaire de la République », de Cyril Graziani, éd. Fayard.

fayard.fr

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Hollande

Commenter cet article