BFM-TV et I-Télé censurent Sarkozy quand il s’engage devant Pieds-Noirs

Publié le 29 Septembre 2016

BFM-TV et I-Télé censurent Sarkozy quand il s’engage devant Pieds-Noirs

Le samedi 24 septembre dernier, Monsieur Nicolas SARKOZY s’est rendu à un meeting de campagne à Perpignan.

Profitant de cette présence dans sa ville, le maire de Perpignan l’a invité a venir déposer une gerbe devant le Mur des Disparus (Français d’Algérie enlevés et jamais retrouvés durant la guerre d’Algérie et surtout les 700 victimes civiles du massacre du 5 juillet 1962 à Oran, et également jamais retrouvées);

  1. SARKOZY a donc accepté de rencontrer la délégation Pied-noir (représentant le Cercle Algérianiste) dont j’ai fait partie et d’entamer un échange général et cordial.

Cette rencontre a eu lieu après le dépôt de gerbe qui a duré plus de vingt minutes, dans la grande salle d’exposition qui est incluse dans notre Centre National de Documentation.

Fidèles à notre esprit et à nos engagements, une délégation des associations Harkies de la région a été immédiatement invitée.

Ont participé à cette réunion, environ une trentaine de membres du Cercle algérianiste (dont son président national M. Thierry ROLANDO et sa vice présidente Mme SUZY SIMON-NICAISE) ainsi qu’une quinzaine de représentants des associations harkies. Ainsi que M. PUJOL Maire de PERPIGNAN, et de nombreux membres des Elus et Autorités locales. En tout environ une soixantaine de personnes. Outre le temps passé au dépôt de gerbe, la réunion elle-même a duré plus d’une heure.

Une presse importante était présente : J’ai bien identifié les équipes de BFM-Télé et de I-Télé, ainsi que FR3 régional. Celles-ci ont filmé la totalité de l’événement, les présents, et presque la totalité des échanges effectués à l’adresse des Pieds-noirs présents et à l’intention des Harkis.

Véritable scandale : le soir-même et le lendemain matin dimanche 25 les deux chaines nationales ont répercuté le déroulement de l’après-midi de la façon suivante :

Dans les divers flashes et interviews qui ont été retransmis à l’écran, plus aucune trace du dépôt de la gerbe devant le Mur des Disparus. Plus aucune trace de la Marseillaise chantée et du Chant des Africains entonné à pleine gorge y compris par M. SARKOZY…

Plus aucune trace des échanges francs et clairs entre le candidat et les représentants du Cercle algérianiste qui étaient de fait les porte-parole de la communauté des Français d’Algérie.

Plus aucune trace des engagements pris par M. SARKOZY, et concernant la tragédie du 5 juillet 1962 à Oran, la fusillade du 26 mars à Alger, et la douloureuse commémoration officielle du 19 mars 62. Date absurde qui ne correspondait à rien de réel, sauf à la volonté obtuse de la FNACA.

Les reportages de BFM-TV et I-Télé autorisés à passer à l’écran n’ont plus concerné que les contacts avec la communauté Harkie et les engagements pris auprès d’elle. Pas l’ombre d’une image ou trace du moindre contact avec le Cercle algérianiste et notre communauté.

Est-ce cela de l’information ? ? Est-cela la dignité et l’honneur de la noble fonction de journaliste ?

Gérard Rosenzweig

ripostelaique.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Sarkozy

Commenter cet article