Calais: l'irresponsabilté imbécile de l'Etat devient dangereuse pour la Nation

Publié le 16 Septembre 2016

Calais: l'irresponsabilté imbécile de l'Etat devient dangereuse pour la Nation

La priorité du gouvernement est de vider Calais.

Enfin ! Pourrait-on se réjouir si on partageait la méthode.

Pour répondre à cet objectif, un schéma de mobilisation de places d'hébergement sur tout le territoire est lancé, 12000 places doivent être trouvées en centre d'accueil et d'orientation d'ici la fin de l'année.

Déplacer le problème de Calais à l'ensemble du territoire ne constitue pas le début d'une solution et ce, pour un coût exorbitant pour le contribuable. Alors que l'on voit déjà en Île-de-France les problématiques résultantes de cette politique, c'est maintenant de nombreuses villes du territoire national qui elles aussi en seront les victimes, toutes condamnées par l'autoritarisme gouvernementale au "vivre ensemble" obligatoire

Le gouvernement, en refusant de prendre ses responsabilités sur le dossier Calaisien en lien avec les autorités britanniques, ne fait donc au final que de se dérober de ses responsabilités sous couvert d'humanisme. C'est un aveu considérable d'impuissance publique, de démission du politique et de l'Etat.

En imposant l’intégration forcée sur notre territoire de demandeurs d’asile ou d’immigrés clandestins qui ne souhaitaient pas, initialement, rester en France, l’Etat créer les conditions de la désunion nationale et donc d'une guerre civile.

Il est urgent :

1/ de revoir les accords du Touquet qui s'ils étaient adapté à l'époque, sont aujourd'hui en complet décalage face à la hauteur des défis migratoires et de créer un centre d'accueil au Royaume-Uni pour traiter les demandes des migrants,

2/ de rétablir les contrôles aux frontières nationales,

3/ d’expulser ceux qui n'ont rien à faire sur le territoire,

4/ de supprimer des prestations sociales pour les étrangers qui ne justifient pas d'un travail et d'un logement en France pour arrêter l'appel d'air de l'immigration sociale.

Laurent MéchantRéac !

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Immigration

Commenter cet article