Refusez que Paris devienne un nouveau Calais, tous au Trocadero, vendredi à 19 heures

Publié le 23 Septembre 2016

Refusez que Paris devienne un nouveau Calais, tous au Trocadero, vendredi à 19 heures

Rassemblement au Trocadéro, Vendredi 23 septembre, 19 heures

LANCEMENT DE LA QUINZAINE : SAUVONS NOTRE PAYS CONTRE L’INVASION MIGRATOIRE

Résistance républicaine et Riposte Laïque ont impulsé une Quinzaine, sur le thème « Sauvons notre pays », refusant l’invasion migratoire et l’islamisation de notre pays. Elle commencera ce vendredi 23 septembre, au Trocadéro, à 19 heures, et se terminera le samedi 8 octobre, par une manifestation de rue à Montpellier, à l’initiative de la Ligue du Midi.

Pendant deux semaines, des initiatives, sous des formes différentes (rassemblements, manifestations, rencontres avec le Préfet, distribution de tracts) se dérouleront à Versailles, Privas, dans le Poitou, à Rungis, Lyon, Bordeaux, Calais, Pontivy, Cahors etc..

En effet, le coup de force de Bernard Cazeneuve, imposant à ses préfets de répartir dans toute la France rurale (sauf la Corse), les 12.000 clandestins de Calais et de la région parisienne, majoritairement hommes seuls musulmans, suscite, dans de nombreux endroits, inquiétude et colère.

A Allex, dans la Drôme, face au mécontentement de la population, refusant que le préfet Spitz leur impose 50 migrants dans le château de Pergaud, le courageux maire, Gérard Crozier, a décidé de consulter ses administrés, et d’organiser un référendum, le 2 octobre prochain. Au lieu de se réjouir qu’on consulte la population, les élus de gauche et le Préfet insistent sur l’illégalité de la démarche.

La réalité est pourtant fort simple : malgré la propagande politico-médiatique, les Français ne veulent pas d’une immigration qui s’apparente à une invasion et une occupation dans certains quartiers fortement islamisés. Ils refusent que les zones jusqu’à ce jour protégées, notamment dans la France rurale, subissent à leur tour les méfaits d’un « vivre ensemble » qui ne fonctionne nulle part, quoi qu’en disent les idéologues du multiculturalisme. Ils refusent de connaître le sort des habitants de Seine-Saint-Denis, de Calais et de nombre de quartiers des périphéries urbaines, où les derniers Français qui n’ont pas fui ne se sentent plus chez eux, au milieu des voiles, des kamis, des boucheries halal et des revendications communautaristes.

C’est pourquoi nos compatriotes vont se mobiliser, pendant cette Quinzaine, et dans les semaines et mois qui suivent. Nous appelons les Parisiens, frappés de plein fouet par la politique immigrationniste du maire et de son adjoint Brossat, à refuser que leur ville se transforme lentement en un second Calais, à refuser la mixité ethnique obligatoire qu’on leur impose dans les quartiers encore protégés, et à venir massivement, au Trocadéro, pour lancer cette Quinzaine de mobilisation au service de la France, de sa culture et de sa civilisation.

Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine

Pierre Cassen, fondateur de Riposte Laïque

ripostelaique.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Immigration

Commenter cet article

Ted 23/09/2016 09:59

ça va finir par chauffer à force