Dossier tabou sur l’islam: honte de vivre dans cette France abandonnée par nos gouvernants

Publié le 29 Septembre 2016

Dossier tabou sur l’islam: honte de vivre dans cette  France abandonnée par nos gouvernants

Tous les Français qui n’ont pas regardé le magazineDossier TABOU, mercredi 28 septembre sur M6, devraient se précipiter pour le visionner en « replay » dont voici le lien : 6play.fr (car seulement 2.387.000 l’ont vu et c’est peu).

Je m’adresse plus particulièrement aux membres de l’Institut Montaigne, qui nous ont gratifiés d’un sondage erroné, pour ne pas dire mensonger, notamment sur le nombre de la population musulmane en France, annonçant de 3 à 4 millions alors qu’il est, selon des statistiques plus réalistes, de 10 à 11 millions.

Nous avons eu rarement l’occasion de nous enthousiasmer sur un magazine diffusé par la télévision et bien voilà qui est fait : bravo à ceux qui ont réalisés « Dossier Tabou » et à Bernard de la Villardière qui l’a présenté, et a été fortement malmené physiquement par de la racaille.

Ceci dit j’ai honte d’assister en 2016 à ce qui se passe en France, mon pays !

  • Honte d’assister à la prestation d’un Rachid Nekkaz qui ouvertement et devant la caméra de M6, n’hésite pas à renier sa nationalité française, à affirmer qu’il est redevenu algérien (et fier de l’être), d’offrir de l’argent en espèces à une personne voilée intégralement afin qu’elle puisse régler deux amendes et bafouer ouvertement les lois de la République. Et cette personne, toujours voilée, est entrée dans les bureaux de la Trésorerie de Marseille, accompagnée de son commanditaire, a réglé son amende et en est ressortie librement.
  • Comment et pourquoi un tel individu n’est-il pas arrêté et expulsé immédiatement ? On peut se poser la question.

On peut également se poser des questions, quand on assiste aux discours de collaborateurs, pour ne pas dire alliés, des terroristes, ennemis de la France :

  • Amar Lasfar, président de l’UOIF, qui avoue, en public, être l’un des « Frères musulmans » qui menace notre modèle républicain et dont certaines des ses « écoles » sont subventionnées par l’Etat français.
  • Tariq Ramadan, qui dénonce les décisions prises par le Ministre de l’Intérieur d’interdire la venue de certains orateurs et prédicateurs appelant ouvertement à la charia et donc la suppression de la liberté d’expression.

On croit rêver mais c’est pourtant la réalité actuelle française !

  • Le refus d’accès opposé à Bernard de la Villardière et à M6 dans les locaux de l’Institut culturel de l’islam, dans le 18e arrondissement, payé et subventionné par la mairie de Paris, et qui abrite, à l’étage, une mosquée déguisée, ou camouflée (au choix), dont le loyer est de UN euro par an ! On aimerait entendre Anne Hidalgo sur ce sujet.
  • Les explications de ce maire fantoche de Sevran, qui s’enferre dans des explications débiles pour justifier la location d’une salle municipale à une école musulmane et salafiste (loyer 300 €/mois).
  • Des discours anti laïque, anti républicain et anti démocratique, pour ne pas dire anti français, de ce soi-disant imam Khattabi, condamné à six mois de prison avec sursis, qui a créé sa propre mosquée quand l’originale lui a été interdite, et qui poursuit en toute liberté ses péroraisons pro-djihadistes !

Et cette « humoriste » musulmane, née en France et donc française qui, s’adressant à Bernard de la Villardière, lu dit : « Vous, les Français, ne nous comprenez pas » ?

Et ces dizaines de femmes intégralement voilées qui circulent librement (contrevenant ouvertement à la loi), dans les salons offerts par les municipalités aux musulmans de France, où une élue (PS) de la république s’est vue refuser le droit d’entrer ?

Mais arrêtons là ce descriptif plus que navrant, pour ne pas écrire désespérant, de la France actuelle, et espérons que le Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a fait partie des 2.387.000 téléspectateurs qui ont visionné le reportage.

Quant à vous qui allez le voir, je pense que tout comme moi vous aurez probablement honte de vivre dans cette France complètement abandonnée par nos gouvernants.

© Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Rédigé par La rédaction

Publié dans #France, #islam

Commenter cet article