LE MARSEILLAIS QUI INSULTAIT DAECH S’EST FAIT TIRER DESSUS

Publié le 14 Septembre 2016

LE MARSEILLAIS QUI INSULTAIT DAECH S’EST FAIT TIRER DESSUS

Quelques jours à peine après l'attentat de Nice, l'Etat islamique désignait Marseille comme prochaine cible potentielle, provoquant au passage la colère de Mohamed Henni, un internaute qui n'hésitait pas à insulter l'organisation terroriste dans une vidéo à l'origine d'un incroyable buzz. Aujourd'hui, le jeune homme affirme avoir été la cible de tirs de Kalachnikov.

Le 21 juillet dernier, Daech menaçait ouvertement la ville de Marseille, quelques jours à peine après l’attentat de Nice ayant fait 85 morts et des centaines de blessés. Et alors que certains ont vu en cette menace une occasion de tourner la situation en dérision, d’autres, à l’instar de Mohamed Henni, ont été très remontés face à cette annonce, allant même jusqu’à insulter l’organisation terroriste dans une vidéo vue plus de 1.6 million de fois.

Conséquence directe de ce buzz magistral : le jeune homme à l’origine de cette vidéo d’insultes se retrouve aujourd’hui lui-même menacé, au point d’être victime de tirs de Kalachnikov. Une situation assez inquiétante pour l’inciter à arrêter de poster des vidéos sur internet, comme il l’explique dans une dernière publication dans laquelle ce dernier montre un impact de balle reçu sur la carrosserie de sa voiture, affirmant au passage :

Je ne pense pas avoir mérité ce traitement.

A la question « Pourquoi on me tire dessus ? », Mohamed Henni émet quelques éléments de réponse, confiant :

Le fait que je sois ‘reubeu’, ça dérange.

Enfin, le jeune homme révèle être entré en contact avec des membres de l’Etat islamique sur internet, ces derniers l’ayant ouvertement menacé :

J’ai parlé à des gens de l’EI, ils m’ont dit ‘on va arriver chez toi et on va te trancher la gorge’, et je les ai pas balancés. Il y a des gens, ils ont balancé mon adresse à des mecs de l’Etat islamique. Ma vidéo sur Daech, c’était pour que les Français se sentent un peu mieux. C’était pas un truc politique !

Peu après sa vidéo adressée à Daesh, Mohammed Henni avait reçu une réponse de l’organisation terroriste :

Rédigé par La rédaction

Publié dans #France

Commenter cet article