Massy: le braqueur du CourtePaille était fiché S

Publié le 12 Septembre 2016

Massy: le braqueur du CourtePaille était fiché S

Massy, ce samedi. Le restaurant CourtePaille de Massy a été victime d’une attaque à main armée en plein service, ce samedi, à 14 h 30. Les salariés ont pourchassé le braqueur et des passants ont permis son interpellation.

Deux blessés. Une interpellation. Et un braquage en plein service au CourtePaille de Massy ce samedi vers 14 h 30. La journée a été agitée au restaurant situé près du parc Georges-Brassens. La fin du repas approche pour une quarantaine de clients attablés, lorsqu’un homme monte, seul, les escaliers menant à la salle. Il sort son arme, demande la caisse en criant. Il met un violent coup de crosse à l’un des salariés. Puis file s’emparer du contenu du coffre.

Dans le CourtePaille, la stupeur laisse place à l’action. Une employée cachée appelle immédiatement la police. Les autres s’organisent pour tenter de maîtriser le braqueur. Mais celui-ci s’échappe rapidement. Une autre salariée à peine garée, arrive à cet instant et lui fait face. Elle voit l’homme armé en train de courir et entend les cris dans le restaurant. Elle comprend immédiatement et le prend en chasse. L’homme se retourne et lui administre un coup de poing. La jeune femme s’écroule. Mais derrière, quatre autres serveurs se sont mis en tête d’arrêter l’agresseur.

« Ça aurait pu être dangereux, on ne savait pas si le pistolet était réel ou factice »

« On en a marre, on se fait régulièrement attaquer ici, et on a décidé de ne plus se laisser faire », glisse l’un d’eux. « Ça aurait pu être dangereux, on ne savait pas si le pistolet était réel ou factice, mais sur le coup on ne réfléchit pas », reconnaît une autre employée.

Armés de leur courage et de leurs petits décapsuleurs, les salariés de CourtePaille hèlent les sportifs qui jouent dans le parc voisin. La course-poursuite entre le voleur et les quatre employés dure quelques dizaines de secondes. Puis, un passant permet de ralentir le braqueur. Un autre l’arrête. Finalement, le fuyard est bloqué et maîtrisé.

Le suspect était fiché S

Dans les instants suivants, la police arrive et interpelle cet homme âgé de 23 ans, déjà connu pour des faits de vols. Selon nos informations, ce jeune homme est aussi fiché S. L’enquête a été reprise par la sûreté départementale qui a placé le mis en cause en garde à vue à Courcouronnes. De leur côté les clients et les deux victimes sont en état de choc. Leurs plaies saignantes sont en revanche sans gravité. C’est la troisième attaque de ce type à cet endroit.

leparisien.fr

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Faits-divers

Commenter cet article

poilagrater 12/09/2016 09:09

veille au jour qui s'éveille conn..la France se réveille !!!