Pire que les islamistes, il y a les élus de gauche

Publié le 1 Septembre 2016

Pire que les islamistes, il y a les élus de gauche

En France, il y a donc pire racaille que les islamistes. Ils s’appellent les élus de gauche. Selon Nadia Remadna, ils n’hésitent pas à menacer tout ceux qui comme elle brisent la loi du silence, y compris en menaçant la vie des enfants.

Ce matin dans le 10/12 sur LCI, Nadia Remadna, présidente de la Brigade des mères, a révélé une situation qui va devenir gênante pour les élus de gauche. En effet, elle a expliqué que : « Je suis d’origine maghrébine, de culture musulmane. Ce qui m’a fait très peur après mon livre et mon passage à la télé, ce n’e sont pas les gens. J’étais prête à affronter les « radicaux » mais je me suis trouvée en train d’affronter les radicaux politiques. Ce sont plutôt les gens de gauche, de la gauche qui m’ont tapé dessus, qui m’ont même… Cela a été très dangereux. Mes enfants ont été victimes, moi-même je suis victime. Quand on est lanceur d’alerte en France, il n’y a pas assez de courage des politiques. »

Dans son livre, Comment j’ai sauvé mes enfants, elle écrit : « Les élus nous ont maintenus dans l’ignorance, dans nos cultures, dans nos traditions. On a l’impression que certains élus ne sont maires que d’une petite minorité. Ils n’appliquent pas les lois particulièrement la laïcité. Les religions ont remplacé toutes les institutions. On leur a donné trop de pouvoir. On a négocié avec les fanatiques par intérêt électoraliste. On protège les fauteurs de troubles. Aujourd’hui on en paye les conséquences, c’est l’arroseur arrosé ».

Thierry Roi également présent sur le plateau indique : « ne pas comprendre comment des écoles coraniques arrivent dans nos banlieues. J’invite votre journal à venir voir à Sevran des fillettes qui sont toutes petites qui sont voilées des pieds à la tête. Comment se fait-il que la ministre de l’éducation n’ait pas été voir ce qui se passe là-bas pour voir ce qu’est l’éducation religieuse à l’intérieur de ces écoles dites coraniques ? Comment se fait-il que le maire de Sevran n’ait pas signé une simple convention d’éducation ? »

@ Sébastien COLIN pour Europe Israël News.

Rédigé par La rédaction

Publié dans #France, #Gauche

Commenter cet article