Pour Libé, défendre le drapeau français, c’est être facho !

Publié le 20 Septembre 2016

Pour Libé, défendre le drapeau français, c’est être facho !

Décidément, Libé est le porte-drapeau de tout ceux qui, à gauche, prônent la détestation de la France et du premier des symboles de la nation : son drapeau français.

Pour illustrer cette mission auto-destructrice du quotidien « bobo-gaucho », j’ai relevé un fait divers tout récent :

Les faits

Copropriétaires d‘une résidence située sur les collines de Nice, un couple de retraités a indiqué dimanche avoir reçu un courrier de leur syndic (Foncia) leur demandant de retirer le drapeau français qu’ils avaient planté dans le jardin de leur appartement à la suite de l’attentat meurtrier du 14 juillet à Nice.

Ils ont d’ailleurs publié sur Facebook la copie de la lettre du syndic :

Pour Libé, défendre le drapeau français, c’est être facho !

On comprend, que pour ce syndic niçois, la fait d’accrocher un drapeau bleu-blanc-rouge à sa fenêtre pourrait « entraîner des débordements » ! Au lieu de condamner ces débordements, il préfère demander qu’on décroche ce symbole provocateur ! Mais provocateur aux yeux de qui ?

Aux yeux, donc de gens vivant en France mais que la vue d’un drapeau français agresse …

Le groupe Foncia s’est désolidarisé de l’action de son syndic local

Comme en atteste ce tweet sur le compte du groupe Foncia :

Pour Libé, défendre le drapeau français, c’est être facho !
Néanmoins, les risques de débordement étaient avérés

Le témoignage de la personne ayant accroché le drapeau est édifiant à cet égard :

«J’ai mis le drapeau quelques jours avant la finale de foot. […] Et puis après, avec les attentats, on a dit « on fait comme à Paris, on laisse le drapeau ». Une personne de l’immeuble m’a téléphoné assez violemment pour me dire que c’était franchouillard, qu’il fallait que je l’enlève, que ça ne se faisait pas, qu’ils en avaient assez de la vue de celui qu’ils avaient à côté. J’ai dit « non, je l’enlèverai pas. »

Le 1er septembre, sur Facebook, elle déplorait l’agressivité dont elle était l’objet :

Pour Libé, défendre le drapeau français, c’est être facho !

L’affaire en serait restée là sans la présentation qu’en a faite Libé !

Pour Libé, défendre le drapeau français, c’est être facho !

Ce texte est un modèle d’esprit partisan et sectaire :

C’est d’abord l’expression : « pour régler un différend de voisinage » qui peut (devrait ?) révolter un Français attaché à son pays et à son drapeau. Un différend ! Ce terme renvoie dos à dos les “accrocheurs de drapeau français“, et les “offusqués qui risqueraient de déborder !“ : l’agresseur face à l’agressé …

Pour Libé le syndic est légitime à jouer son rôle de médiateur entre les deux partis … Le journal reconnait ainsi implicitement qu’il y a agression potentielle quand on accroche un drapeau français à sa fenêtre et légitime dans le même temps les débordements qui pourraient en résulter !

Ensuite, les Français qui ont eu l’outrecuidance de dénoncer le courrier de Foncia sont carrément traités de fascistes , « fureur de la fachosphère » ! Excusez du peu !

Libé dénonce la réaction de certaines personnalités de droite :

  • Florian Philippot, vice-président du Front national : « Répondre au délire antipatriotique de Foncia en pavoisant nos immeubles, maisons : fiers à raison d’être français !»
  • Benoit Apparu, député LR de la Marne et soutien de Juppé : « Si c’est vrai, cette lettre est choquante !«
  • Isabelle Balkany avec juste un tweet rempli de 15 émojis représentant le drapeau français.
Pour Libé, défendre le drapeau français, c’est être facho !
  • Nicolas Dupont-Aignan qui appelle aussi les Français à « la résistance dans un tweet patriotique :
Pour Libé, défendre le drapeau français, c’est être facho !

Tous de dangereux fascistes aux yeux d’un quotidien qui n’est plus qu’un torchon de propagande socialiste !

balboa78

je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr

Rédigé par La rédaction

Publié dans #France

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 20/09/2016 17:17

Et ne pas défendre le drapeau français, c'est quoi ? De la traîtrise ?