Près de 2000 mineurs radicalisés en France

Publié le 24 Septembre 2016

Près de 2000 mineurs radicalisés en France

Selon nos informations, ce chiffre est en très nette augmentation depuis janvier dernier. Voici quelques chiffres sur la radicalisation des adolescents.

Les «lionceaux» embrigadés par l'État islamique semblent se multiplier en France, en dépit des revers militaires de l'organisation terroriste en zone irako-syrienne. Voici un bilan, daté du 15 septembre, porté à la connaissance du Figaro:

1954 mineurs signalés comme radicalisés en France

● 121 % de hausse par rapport au recensement de janvier dernier

● 17 adolescents morts sous la bannière de Daech dans les zones de combat en Irak et en Syrie

● 37 mises en examen dans le cadre de procédures judiciaires liées au terrorisme

● Les jeunes filles sont désormais plus nombreuses à être radicalisées que les garçons

«Les mineurs français sont devenus la cible d'une technique dite de “saturation”, décrypte un haut responsable de la lutte antiterroriste. Souvent en situation d'échec scolaire et de rupture familiale liée au divorce des parents, ces jeunes déséquilibrés sont d'abord abordés dans la rue par un copain de copain qui, plein de fausse empathie, leur donne le hashtag de la chaîne cryptée Telegram de sergents recruteurs de Daech installés en Syrie mais aussi en France.» «Une fois en lien sécurisé et sous l'emprise mentale de “gourous” comme Rachid Kassim ou encore Omar Omsen, auteur de nombreuses vidéos de propagande à l'attention des adolescents, ils sont pilonnés par une centaine de messages par jour», témoigne ce spécialiste.

lefigaro.fr

Rédigé par La rédaction

Publié dans #France

Commenter cet article