Sisco : les villageois corses condamnés plus lourdement que deux Marocains

Publié le 18 Septembre 2016

Sisco : les villageois corses condamnés plus lourdement que deux Marocains

Les sanctions des protagonistes de la rixe de Sisco ont été rendues cette nuit vers 4 heures du matin. Les deux villageois corses ont été plus lourdement condamnés que deux des trois frères marocains impliqués.

"Il ne s'agit pas d'un jugement anti-Corse mais il faut aussi que les habitants de Sisco qui ont voulu mener un lynchage contre les familles marocaines, comprennent qu'il y a la loi" se satisfait l'avocat des deux Marocains. La justice n'a pas transigé, cette nuit, avec les villageois corses de Sisco. Après une heure de délibéré, elle a rendu son jugement, en pleine nuit, aux alentours de quatre heures du matin. "Votre geste est gravissime", a estimé la présidente. Lucien Straboni, le boulanger du village, avait frappé Jamal Benhaddou, qui se trouvait sur une civière. Pierre Baldi, le pompier de 22 ans, avait donné un coup de pied au même homme, allongé par terre. Ils ont été condamnés à un an de prison avec sursis et huit mois de prison avec sursis.

Symbole du deux poids deux mesures de la justice, Jamal et Abdelillah, qui ont participé aux agressions, ont écopé chacun de six mois de prison avec sursis. Douze mois, donc, pour les deux frères, quand les Corses en ont pris vingt. Une décision qui découragera peut être les villageois tentés de se défendre lors de la prochaine tentative de "privatisation" d'une plage par des voyous.

Le dernier frère, Mustafa, principal responsable de cette altercation, a écopé de deux ans de prison avec maintien en détention. "Ecoutez, à l'heure qu'il est, M. Straboni part faire son pain. On verra plus tard si on fait ou non appel du jugement" a déclaré l'avocate des Corses. Les deux villageois étaient présents à l'audience. Les Marocains, eux, ne s'étaient pas présentés.

valeursactuelles.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Justice, #Faits-divers

Commenter cet article