Trois ans de prison ferme requis contre Jérôme Cahuzac

Publié le 14 Septembre 2016

Trois ans de prison ferme requis contre Jérôme Cahuzac

Après dix jours de procès, les réquisitions ont été prononcées, mercredi 14 septembre, contre Jérôme Cahuzac : le parquet a demandé trois ans de prison ferme assortis de cinq années d’inéligibilité contre l’ex-ministre du budget devenu symbole de l’évasion fiscale, estimant que c’était le juste prix de la « trahison »pour avoir « sacrifié tous les principes pour l’appât du gain ».

La procureur national financier Eliane Houlette a demandé une sanction de deux ans de prison ferme à l’encontre de son ex-femme Patricia Ménard, qui a« surpassé » son mari « dans la dissimulation de ses avoirs au fisc », ainsi que 1,8 million d’euros d’amende contre la banque genevoise Reyl et dix-huit mois avec sursis et 375 000 euros d’amende contre son patron François Reyl, suspectés d’avoir participé au blanchiment en renforçant l’opacité des avoirs en organisant en 2009 le transfert de quelque 600 000 euros à Singapour, via des sociétés offshore enregistrées au Panama et aux Seychelles.

Celui qui était devenu au gouvernement le champion de la lutte contre l’évasion fiscale est jugé depuis le lundi 5 septembre pour fraude fiscale et blanchiment, ainsi que pour avoir minoré sa déclaration de patrimoine en entrant au premier gouvernement de Jean-Marc Ayrault en 2012. Sa démission du ministère du budget en mars 2013, puis ses aveux en avril, ont fait tanguer le gouvernement, écorné la « République exemplaire » voulue par François Hollande.

lemonde.fr

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Justice, #Cahuzac

Commenter cet article