Un commissaire réprimandé pour avoir encouragé le contrôle des femmes en niqab

Publié le 5 Septembre 2016

Un commissaire réprimandé pour avoir encouragé le contrôle des femmes en niqab

Alors qu'il avait félicité un policier après le contrôle d'une femme en niqab, l'encourageant à"poursuivre dans cette voie, la seule permettant de sauvegarder les valeurs de l'Occident", un commissaire de police a reçu une lettre de son directeur lui intimant l'ordre de ne plus réitérer ce genre de propos.

Le 3 juin dernier, un commissaire de police envoyait une lettre à l'un de ses hommes, qui avait contrôlé deux jours auparavant une femme vêtue d'un voile intégral. "Je tiens à vous exprimer ma reconnaissance pour votre action laquelle s'inscrit dans la lutte des phénomènes communautaires qui s'inscrivent délibérément hors des fondements de la République française" écrivait-il alors. "Je vous encourage vivement à poursuivre dans cette voie, la seule permettant de sauvegarder les valeurs de l'Occident".

La préfecture de police, sollicitée par l'AFP, a réagi à ce courrier en estimant que "les termes employés dans ce document sont inappropriés". "Le chef de service va faire l'objet d'une lettre de son directeur afin que ce type de propos ne soient pas réitérés". Pour rappel, le voile intégral est prohibé en France depuis 2010 et une loi qui interdit "la dissimulation du visage dans l'espace public". Cette loi a été validée par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH).

valeursactuelles.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Faits-divers

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 05/09/2016 18:58

Je ne vois vraiment pas pour quelles raisons cette lettre de félicitation a été jugée inappropriée : le commissaire n'avait fait que féliciter son subordonné d'avoir fait son travail de faire respecter la loi interdisant le port intégral - donc la burqa - dans l'espace public ?