Vous devez accepter leurs voiles, mais eux n’acceptent pas vos shorts

Publié le 8 Septembre 2016

Image d'illustration
Image d'illustration

Déferlement de violence raciste anti-blanc dimanche dernier, en début d’après-midi à Toulon.

Elles ont été insultées, traitées de putes et de salopes devant leurs enfants, accusées d’être comme si elles étaient nues.

Cette forme de terreur a pour objectif de forcer les Françaises à porter des tenues modestes conformes à l’islam, et croyez-moi, ça fonctionnera.

Les trois hommes du groupe ont réagi et demandé aux mahométans de respecter leurs femmes.

En réaction, des bandes musulmanes de la cité les ont passés à tabac avec une violence inouïe que la LDH, SOS Racisme et le MRAP refuseront évidemment de voir, préférant de loin dénoncer une islamophobie qui n’existe pas : les musulmans étant les seuls à pouvoir aller sans aucun danger prier dans leurs lieux de culte.

Les hommes ont été grièvement blessés, un d’entre eux a eu 30 jours d’ITT.

Deux des musulmans ont été déférés mardi après-midi devant le parquet de Toulon, et bien entendu ils sortiront libres, ils pourront recommencer, et ils le savent.

Une affaire semblable avait éclaté en juin dernier. Maude Vallet, une Toulonnaise de 18 ans, avait été tabassée par une bande de musulmans qui jugeaient sa tenue — un short encore — inappropriée.

Et jeudi 25 août, une jeune femme a été agressée par une musulmane parce qu’elle se baignait seins nus au bain des Dames, une plage de Châteauneuf-sur-Charentes. La Charente Libre a indiqué que la jeune femme de 26 ans a été insultée par la musulmane qui lui reprochait sa « tenue légère » et lui a donné l’ordre de cacher sa poitrine.

Refusant d’obéir, la jeune baigneuse a été jeté au sol et sauvagement tabassée par les membres de la famille de la mahométane. Le mari, qui a tenté de la défendre, a lui aussi été violemment frappé.

Ils ont gagné sur le burkini, et sans transition, ils montent d’un cran, et imposent aux Français, par la violence, par la terreur, par la peur, de se conformer à l’islam.

Les Françaises obéiront. Pourquoi voulez-vous qu’elles se fassent massacrer pour un short ou un bikini.

© Jean-Patrick Grumberg pourDreuz.info.

Rédigé par La rédaction

Publié dans #France

Commenter cet article