Alain Juppé droit dans… la vulgarité !

Publié le 6 Octobre 2016

Alain Juppé droit dans… la vulgarité !

Alain Juppé commence à m’inquiéter. Depuis plusieurs mois, il a entrepris son opération de ratissage sur tous les terrains : café avec NKM, invitation à la gauche, soutien de Bayrou et même ralliement de l’anti-loi Taubira – M. Mariton. Côté religieux, même éclectisme : très pro-musulman avec son imam bordelais M. Oubrou, il a quand même profité de l’horreur de l’égorgement du père Hamel pour se montrer à Lourdes le 15 août, façon clin d’œil appuyé à l’électorat catholique. À gauche, à droite, au centre, à la mosquée, à l’église : M. Juppé est à l’aise partout. À l’aise ?

Non, bien sûr. Dans toutes ces opérations de racolage, on a toujours retrouvé ce sans quoi Juppé ne serait pas Juppé : son style froid et sa parole grise, son sérieux d’éternel énarque.

Et ses conseillers en communication ont dû lui demander de« fendre l’armure », de se montrer un peu plus populaire et, pourquoi pas, vulgaire.

D’où ce documentaire diffusé lundi soir sur France 3.

Le candidat Juppé y devise avec Franz-Olivier Giesbert, presque aussi âgé que lui, et qui le questionne donc sur sa supposée« froideur ». Eh bien, si vous faites partie de ceux qui le trouvent« trop conventionnel », voici la réponse que vous fait Alain Juppé :« Je les emmerde ! Moi, je ne m’emmerde pas dans la vie. Alors s’ils se font chier avec moi, qu’ils aillent voir ailleurs, hein ! »

Bon, c’est entendu, nous savons que M. Juppé peut être vulgaire. Et nous irons voir ailleurs !

Mais ces éléments de langage se devaient visiblement d’être martelés pour changer l’image terne du candidat car ils réapparaissent sur un thème où on ne les attendait pas : la religion. Depuis les prises de position du maire de Bordeaux en faveur de l’islam, contre Benoît XVI et pour la loi Taubira, le vote d’un grand nombre de catholiques ne lui est plus acquis. D’où l’opération 15 août à Lourdes. D’où son credo dans la presse qui en a fait sourire plus d’un : « Je suis un catholique agnostique. » Ce documentaire de France 3 complète avec finesse le portrait religieux de notre futur Président : « J’aime bien aller à la messe parce qu’au moins pendant une heure, personne ne vous emmerde. »

Et là, on se dit que les communicants de M. Juppé sont aussi doués que ceux de M. Hollande…

On aurait pu penser qu’un catholique agnostique irait à la messe pour se laisser « emmerder », ou simplement déranger, je ne sais pas, par des cathos moins agnostiques que lui, ou par des fans de Benoît XVI, ou par un curé qui aurait la bonne idée de lui rappeler la doctrine sociale de l’Église (qui n’a guère inspiré son programme), ou par les paroles de ce Jésus qu’on vous demande d’écouter debout parce qu’« elles ne passeront pas », ou par ce miracle de la transsubstantiation, qui est le centre de la messe.

Ce qu’on comprend, c’est que M. Juppé ne veut pas se laisser « emmerder ». Vœu fort louable, surtout à son âge.

À nous de lui éviter l’Élysée qui est, M. Hollande le sait bien, un véritable nid d’em… bêtements.

Pascal Célérier

bvoltaire.fr

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Juppé

Commenter cet article

Gohier 10/10/2016 20:57

Moi je vais voter pour Bruno Maire Mr Juppe me déçois!!!!

Gohier 10/10/2016 20:56

Moi je voterai pour Mr Maire