Eric Ciotti: « Tous les migrants illégaux doivent être placés en rétention avant d’être expulsés »

Publié le 29 Octobre 2016

Alors que le démantèlement de la “jungle de Calais” est terminé depuis le milieu de la semaine, des révélations viennent entacher la communication savamment orchestrée du Gouvernement. En effet, de nombreux migrants ont quitté le secteur de Calais, avant et pendant le démantèlement, et, refusant de partir vers les centres d’accueil et d’orientation, ont rejoint d’autres régions notamment Paris.

Ces faits témoignent de l’impréparation du Gouvernement et viennent confirmer les inquiétudes exprimées à de nombreuses reprises par l’opposition. Derrière ce démantèlement, il n’y avait rien de plus que la volonté de disperser un problème sur lequel se focalisait l’opinion publique et de mettre en scène un semblant d’action après plus de 4 années d’impuissance ! Moins de 48 heures après la fin du démantèlement, la supercherie apparaît au grand jour.

Au moment où mon rapport sur le budget de l’asile, qui révèle notamment que la gestion de la “jungle de Calais” a coûté 200 millions d’euros à la communauté nationale, est présenté, la tournure que prend ce démantèlement et la dispersion des migrants sur l’ensemble du territoire national n’augure rien de bon.

Je dénonce cette politique du Gouvernement, dont l’irresponsabilité frôle l’incurie, et demande au Premier ministre d’agir immédiatement afin d’éviter que de nouvelles “jungles” se constituent partout sur le territoire. Tous les migrants illégaux doivent être placés en rétention avant d’être expulsés. Les demandeurs d’asile doivent être placés dans des Centres d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA) et les déboutés expulsés sans délai.

eric-ciotti.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Immigration

Commenter cet article