Familles Syriennes à Calais: le mensonge d’Etat !

Publié le 26 Octobre 2016

En ce jour de prétendu « démantèlement de la jungle de Calais »… les ordures mondialistes qui tirent les ficelles de l’invasion de l’Europe, envoient carrément des navires « récupérer » les pauvres migrants fuyant leur pays en guerre (à ma connaissance, seulement la Syrie).

Ce sont donc 4000 « nouveaux » attendus sur les côtes italiennes, venant s’ajouter aux 6500 déjà arrivés cette semaine, qui risquent de venir très rapidement, pour faire bénéficier tous les citoyens européens de leurs bienfaits puisque, si l’on en croit les idiots utiles refaisant l’Histoire, l’Europe, et notamment la France, devraient tout au savoir-faire de ces braves dans la reconstruction d’après-guerre !!!

Nous pouvons donc déjà en conclure, confirmant hélas nos plus grandes craintes, que le cloaque de Calais ne sera certainement pas assaini après la distribution tous azimuts dans les villages de France, des illégaux qui le squattaient avec l’aimable autorisation des autorités françaises, ministre de l’Intérieur en tête.

Ce fameux démantèlement n’était donc qu’un leurre, comme les gens sensés l’avait prédit, et il sera néanmoins intéressant de voir comment dans les prochains jours, nos pourritures de dirigeants expliqueront la présence des « remplaçants » nouvellement arrivés.

Pour autant il y a autre chose qui me rend littéralement folle de rage, car hormis un tweet révélateur, je n’ai guère entendu ou vu, un quelconque témoignage médiatique, sur ce qui est un véritable mensonge d’Etat, précisément partagé avec les médias-menteurs : l’affirmation que les migrants sont des familles ayant dû fuir leur pays … puisque manifestement, à Calais ce jour, la fille d’attente réservée aux familles était curieusement vide !

Familles Syriennes à Calais: le mensonge d’Etat !

Cette preuve indéniable souligne que les pourris qui se sont fait élire sur des mensonges, nous prennent constamment pour des crétins, tous juste bons à mettre un bulletin dans l’urne les jours de scrutins, puis de payer nos impôts sans moufter le reste du temps … eux s’occupent de tout !

Il est clair que j’ai de la compassion pour les véritables familles ayant réellement dû fuir une zone de combats, mais ce sont de très petites minorités, n’ayant rien à voir avec les hordes de jeunes hommes prêts à en découdre avec les citoyens des pays d’accueil, si précisément celui-ci ne leur offre pas ce « qu’on » leur avait promis … à ceux-là je n’ai pas une once d’empathie à offrir car ce ne sont que des sauvages venant pour nous virer de notre pays, ni plus ni moins …

Souvenez-vous, dans la campagne présidentielle de 2012, celui qui a remporté la palme à coups de promesses faramineuses (qu’il n’avait aucune intention de tenir),avait annoncé avec superbe : « le changement c’est maintenant » !

Effectivement, hormis pour les citoyens-autruches ne voulant surtout rien voir, ou encore dotés d’une grandiose mauvaise foi, nous sommes nombreux à avoir très vite constaté (ce que précisément ceux qui n’ont pas voté pour lui redoutaient) que le changement annoncé ne serait en rien bénéfique, mais bien au contraire tragique !

Et Thomas Joly, Secrétaire général du Parti de la France, a beau jeu d’affirmer dans son blog :

« l’immigration pour tous c’est maintenant » !

Pourtant au beau milieu de cette Bérézina, un homme est comblé et serein : Bernard Cazeneuve, ci-devant ministre de l’Intérieur se réjouit, que tout se passe dans le calme… Ecoutez-le, regardez-le, ce minable se pavanant devant les micros, débitant son discours convenu, auquel il ne se donne même pas l’air de croire.

« Nous souhaitons que l’opération se passe dans le calme et la maîtrise, c’est pour l’instant le cas », a commenté ce lundi matin le ministre de l’Intérieur depuis Paris. Il a par ailleurs expliqué que le démantèlement de la “Jungle” de Calais « mobilisait tous les services du ministère de l’Intérieur, du Logement et beaucoup d’associations qui ont fait un travail considérable au cours des derniers mois ».

M’est avis que pourtant ce nuisible ferait bien de se méfier, et trembler d’une éventuelle « grève de protection des politiques » de la part des policiers qu’il écrase de son mépris, (puisque lui se permet de trahir le peuple, pourquoi les policiers, dont le premier devoir est justement de protéger le peuple, n’enfreindraient pas l’interdiction de grève ?) car il apparaît de plus en plus évident que les citoyens désirant qu’il éjecte (accompagné de ses copains) sont de plus en plus nombreux, et qu’ils ne seraient pas contre une petite correction destinée à lui faire enfin rentrer en gorge tous ses méprisants mensonges !

A bon entendeur salut !

Josiane Filio

ripostelaique.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Immigration

Commenter cet article