François Hollande n’est pas un homme d'Etat

Publié le 28 Octobre 2016

François Hollande n’est pas un homme d'EtatHollande lucide tardif a abjuré des années de nigauderies destinées à émouvoir les paroissiennes de gauche. Mais ce n’est pas un homme d’Etat. Explications.

Une fois n’est pas coutume, il convient de féliciter F. Hollande pour sa lucidité tardive. Dans un livre de confidences, Un président ne devrait pas dire ça… publié en octobre 2016, F Hollande déclare «Je pense qu’il y a trop d’arrivées, d’immigration qui ne devrait pas être là.»
« Donc, il faut à un moment que ça s’arrête.» L’islam ? « Qu’il y ait un problème avec l’islam, c’est vrai. Nul n’en doute.» Le voile ? « Un asservissement. »
« La sécession des territoires ? « Comment peut-on éviter la partition? Car c’est quand même ça qui est en train de se produire: la partition.»

Ainsi F.Hollande entre dans la fachosphère comme écrit Bruno Rayski dans Causeurs d’octobre « La fachosphère est un espace singulier. Contrairement à la nation dessinée par ceux qui l’aiment, cette contrée peu recommandable est dessinée par ceux qui la détestent. Ses frontières sont mouvantes au gré des ressentiments deLibération, du Monde, des Inrocks, du PS, de l’Elysée, de SOS Racisme, du MRAP. Ils ont assigné à résidence des individus comme Zemmour, Sarkozy, Houellebecq, M. Le Pen, (…) Finkielkraut, E.Lévy, Malika Sorel, M. Tribalat… C’est l’enfer. C’est pourquoi on y trouve plein de jolies filles car elles pèchent beaucoup plus que les moches. L’enfer a du bon.

Depuis son élection en 2012, François Hollande donnait le « la » au requiem accompagnant les réprouvés condamnés à habiter la fachosphère. Le padamalgam, les heures les plus sombres de notre histoire, l’apport généreux et bénéfique de l’immigration à la richesse spirituelle de la France, l’islam de France si beau et si doux : tout cela procédait de lui. C’était niais et consternant. Mais Hollande en parlait avec une telle émotion que cette profession de foi semblait sincère. Et puis un jour, son règne finissant, le président de la République en a eu marre qu’on le prenne pour un idiot bien-pensant. Et dans un livre de confidences, Un président ne devrait pas dire ça… il a brûlé ce qu’il avait adoré et abjuré cinq ans de nigauderies destinées à émouvoir les paroissiennes de gauche. » Mais Hollande ajoute «Ma vie, elle a déjà été réussie.». Comme si sa vie pouvait être réussie alors que la France part en morceaux. Hollande n’est pas un homme d’Etat.

Malgré sa victoire sur l’Allemagne Nazie, un prix Nobel de littérature, Churchill considérait sa vie ratée car il n’avait su préserver l’Empire Britannique. Churchill était un Homme d’Etat.
A propos d’Histoire, remémorons nous aussi des déclarations scandaleuses de F.Hollande sur la seconde guerre mondiale.

F.Hollande, en évoquant, le débarquement de 1944 en Méditerranée le 15 août 2014. Nous citons ses propos (sic) « C’est du Sud, oui du sud, que l’Europe doit son salut et elle ne doit jamais l’oublier», a-t-il insisté face à une quinzaine de chefs d’Etat et de gouvernement, africains pour la plupart, et à des dizaines de vétérans de «l’Armée d’Afrique», Algériens, Marocains ou Tunisiens (source : Le Point du 15 août 2014).

F. Hollande, en affirmant que l’Europe doit son salut au « sud », fait sans doute référence, de manière ambiguë, aux 30 000 combattants des territoires français d’Afrique intégrés aux forces de la France Libre. S’il convient de rendre hommage à tout les combattants, c’est tout de même minorer l’importance de la dizaine de millions de combattants américains, les 5 millions de soldats du Royaume Uni, la dizaine de millions de combattants russes, les milliers de navires et chasseurs britanniques et américains …

Ainsi, il y a deux ans, F.Hollande flattait un certain électorat en revisitant l’Histoire et dans le même temps, il déplorait l’islamisation auprès de journaliste du Monde. C’est le roi du double langage. Surement pas un homme d’Etat.

Thierry Get

observatoiredumensonge.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Hollande

Commenter cet article