Alain Juppé dit n’importe quoi

Publié le 25 Octobre 2016

« Guerre civile » M. Juppé, rien que ça ? Et il se voit Président!!! Alors qu’il se ridiculise.

« Guerre civile » m. Juppé, rien que ça ? Voilà que débordé sur ses flancs par la communication politique d’un N.Sarkozy qui fait la pluie et le beau temps, m. Juppé veut à tout prix pondre à son tour l’idée lumineuse qui braquera enfin les projecteurs sur son auguste personne …
Puisque N.Sarkozy parle du passé avec « nos ancêtres les Gaulois », Juppé s’empare de l’avenir pour parler de guerre … Plus précisément de risque de guerre civile qui serait dû selon lui, au durcissement du discours de son rival et ancien président. D’une pierre, deux coups … De quoi affoler le bon peuple pour mieux l’attirer dans son giron, tout en pointant un doigt accusateur sur un candidat Sarkozy qui prend bien trop d’ampleur à ses yeux et lui fait de l’ombre !
Erreur d’aiguillage. Si guerre civile il devait y avoir, ce serait la conséquence du laxisme phénoménal d’un gouvernement hollandais qui ne cesse d’attiser les braises, le paroxysme d’un ras-le-bol général jusqu’aux forces de l’ordre et à l’armée ou cette chienlit généralisée avec l’incursion tumultueuse de migrants menaçant la paix civile tout autant que la sécurité des citoyens.
juppe-un-espoir-pour-la-gauche

 

D’une idéologie plus proche de la gauche que de celle la droite bien que cultivant l’image d’une droite apaisée, c’est une situation que le candidat Juppé n’est pas près d’endiguer quand il prévoit déjà de tendre la main aux socialistes s’il était élu, comme d’en nommer certains, ministres dans son futur gouvernement …

Alain Juppé est comme François Hollande, qui pense que commenter la situation politique relève de l’action politique mais il ne s’agit pas non plus en tant que candidat, de se contenter de déclarer: « Il faut parler d’avenir », il faut le faire ! Et Alain Juppé ne le fait pas … Sauf pour se projeter déjà dans la présidentielle et se poser comme le seul capable de river son clou à MLP … Absurde ! Les électeurs du FN ou d’une droite affirmée ne se jetteront jamais dans les bras d’un successeur de Hollande tout Juppé qu’il soit, quand son électorat majoritairement de gauche est annoncé, s’invitant déjà à la Primaire LR ! Du pur magouillage et un piège où les Français risquent de tomber …

Et pendant ce temps là, Juppé favori des sondages pour la Primaire avec la bénédiction des médias, s’est fait piquer le rôle qui aurait dû être le sien depuis l’entrée en lice de Sarkozy dans la campagne. De premier rôle, il est devenu second. De héros, il est devenu faire-valoir et depuis la rentrée politique, il passe son temps à réagir à ce que pense, dit, fait ou décide N.Sarkozy devenu une sorte de héros de la Primaire LR qui ne vise pour le moment, que le premier tour… Celui qui va à la rencontre des embûches et des pièges tendus, triomphant des ennemis qu’on lui oppose les uns après les autres et qui provoque malgré lui, de fameuses crises d’urticaire et des insomnies à celui qui est encore maire de Bordeaux.
Reste à s’interroger sur la capacité du personnage Juppé à reprendre le rôle qu’il s’est fait chiper en quelques semaines et s’il entend encore et toujours, avoir le dessus ?

Martine M.

observatoiredumensonge.com

Source: http://www.bfmtv.com/politique/face-a-sarkozy-juppe-brandit-le-risque-d-une-guerre-civile–1040260.html

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Juppé

Commenter cet article