Hollande ne peut pas rester plus longtemps à la tête de la France

Publié le 14 Octobre 2016

Stupidité, cynisme ou inconscience, Hollande a encore fait preuve de son incapacité à assumer la fonction présidentielle avec la dignité qu’on est en droit d’attendre d’un chef d’Etat. “Un président ne devrait pas dire ça…” va faire des dégâts !

Il avait commencé son quinquennat avec le désastre de l’affaire Léonarda, où l’on a vu le président de la cinquième puissance mondiale s’humilier en s’aplatissant devant une jeune clandestine kosovare de 15 ans, légalement expulsée. Il termine son quinquennat par un naufrage absolu, en nous livrant un chapelet de confidences orales qui nous montrent un président prétentieux, persuadé d’être le meilleur, et un personnage trouble et cynique, qui a menti, trahi et trompé tout le monde.

Obsédé par son image et l’héritage qu’il laissera à ses successeurs, il aura consacré pas moins de 60 entretiens à des journalistes pour alimenter un recueil de confidences présidentielles.

Un déballage non maîtrisé qui piétine la fonction présidentielle comme jamais.

Tout y passe. Son égo : “ J’aimerais que l’on dise de moi, puisque c’est la vérité, que j’ai été courageux.” Son bilan n’est que renoncement, mais il se prend pour le meilleur de sa génération. Miroir, mon beau miroir, dis moi qui est le meilleur ?

On baigne dans un narcissisme indécent. Il se contemple lui-même : “Ma vie est déjà une réussite”. Son bilan est accablant, ils se traîne à 13% d’opinions favorables, mais peu importe. Il est persuadé d’être le meilleur. Tout y passe :

Sarkozy est un personnage “grossier, méchant et cynique”.

Les Verts sont “des cyniques et des emmerdeurs”.

Les frondeurs sont la preuve “qu’une agrégation de gens intelligents peut faire un foule idiote”.

Il revient sur l’épisode des “sans-dents”, accusant Valérie Trierweiler de trahison.

Les magistrats sont des lâches, qui se planquent et n’aiment pas le politique.

Mais c’est sur l’immigration et l’islam que le cynisme de Hollande dépasse l’entendement ! Ses confidences sont à 180° de son discours officiel habituel, accusant la droite de “jouer sur les peurs et de stigmatiser”. Extraits du Figaro :

“Quand on lit Finkielkraut, Zemmour, Houellebecq, qu’est-ce que ça charrie ? Toujours la même chose, la chrétienté, l’histoire, l’identité face à un monde arabo-musulman qui vient…C’est ça qui fait que les gens basculent, ce n’est pas parce qu’ils ont perdu 3% de pouvoir d’achat – qu’ils n’ont pas perdu d’ailleurs ! – ou parce qu’ils sont chômeurs. Il y a des choses qui les taraudent, ils arrivent dans un train, ils voient des barbus, des gens qui lisent le Coran, des femmes voilées…”

L’intégration ? : “Il y a à la fois des choses qui marchent très bien et l’accumulation de bombes potentielles liées à une immigration qui continue. Parce que ça continue”.

Sur Nadine Morano : “ Je suis convaincu que, quand on interroge les Français, ils sont majoritairement sur sa position. Ils pensent : “On est plutôt des Blancs, il y a plus de Blancs que d’autres”.

L’équipe de France de football ? : “…une communautarisation, une segmentation,  une ethnicisation.” “ La Fédération, ce n’est pas tellement des entraînements qu’elle devrait organiser, ce sont des formations. C’est de la musculation de cerveau. “

Le seuil de tolérance ? : “Je pense qu’il y a trop d’arrivées, d’immigration qui ne devrait pas être là.”

L’islam ? : “Il y a un problème avec l’islam, c’est vrai…. parce que l’islam veut s’affirmer comme une religion dans la république.”

Le voile ? : “C’est un asservissement”.

Les migrants ? : “On ne peut pas continuer à avoir des migrants qui arrivent sans contrôle, dans le contexte en plus des attentats.”

La sécession des territoires ? : “Comment peut-on éviter la partition ? Car c’est quand-même ça qui est en train de se produire : la partition.”

C’est du pur suicide. Pourquoi ? Mystère. Hollande se démasque et se coule.

Mais le voile qu’il fait tomber en dit long sur l’hypocrisie des élites.

Hollande et ses pairs ont menti, trompé et trahi sciemment les électeurs.

Ces confidences présidentielles disent ouvertement ce que pense toute la classe politique. Tous nous parlent du merveilleux vivre ensemble, d’immigration richesse pour la France, de diversité bénéfique, d’islam religion de paix et d’amour….

Mais en privé, tous pensent comme Nadine Morano. Tous pensent comme les “réacs” que la presse traîne dans la boue à longueur d’année.

Jacques Guillemain

ripostelaique.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Hollande

Commenter cet article