Ils pleurnichent sur les illégaux, ils s’en foutent des nôtres

Publié le 28 Octobre 2016

A force de nous bassiner matins, midis et soirs au sujet du bidonville ou jungle de Calais et du recasement des immigrés illégaux clandestins appelés par je ne sais quel coup de baguette magique  « migrants », je me suis livrée à quelques méditations et recherches sur l’origine de ces IIC. Tout d’abord leur nationalité respective, le revenu moyen par habitant dans leur pays d’origine et le rapport avec les dépenses de consommation. Ensuite, je me suis penchée sur le fait de savoir à qui pouvait bien profiter cette invasion migratoire illégale et, en apparence, sans contrôle.

Comment se fait-il que les ambassadeurs et autres consuls n’aient pas été convoqués par les plus hautes autorités de ce gouvernement pour les mettre devant leurs responsabilités, c’est-à-dire, la protection de leurs concitoyens. Pourquoi n’ont-ils pas été « invités » à visiter la jungle de Calais afin de leur porter secours et assistance ? Pourquoi ce gouvernement ne leur a-t-il pas intimé l’ordre de faire le nécessaire afin de les rapatrier et d’en assumer les dépenses ? Au nom de qui, de quoi cela serait-il à la charge des pays envahis ?

On assiste à un nouveau commerce triangulaire entre l’immigration illégale, les passeurs et les associations « caritatives » subventionnées à nos frais, pour qui c’est du pain bénit, qui favorisent une invasion de déserteurs, de repris de justice, de profiteurs,  de chevaux de l’islam, qui, au lieu d’enrichir leurs pays, viennent appauvrir les pays européens. C’est une honte envers les vrais demandeurs d’asile qui méritent toute notre compassion et notre soutien.

Cette « chaîne alimentaire » humaine suit un schéma bien programmé de la part des pays du sud de la Méditerranée et des pays de la péninsule arabique dont le but est la déstabilisation généralisée de notre civilisation. Et pour arriver à leur fin, ils savent très bien qu’ils trouveront une cohorte d’idiots utiles prêts à tomber dans leurs filets.

Au vu du revenu mensuel moyen par habitants : qui leur fournit ces téléphones cellulaires avec GPS et numéros de téléphones pré-enregistrés que bon nombre de nos concitoyens n’auraient pas les moyens de se payer ? Qui leur paie le tarif exigé par les passeurs représentant plusieurs mois de salaire et de retraite à nombre de Français ? D’autre part, ce bateau « Aquarius » armé par Rastapopoulos, dont l’équipage devrait être poursuivi en tant que marchands de chair humaine, pour traite d’êtres humains, qui n’a de cesse en pleine complicité avec les passeurs Libyens et avec la marine italienne de violer l’espace maritime Libyen en toute impunité, en violation totale avec le droit international. Le mot de passe de cette nouvelle mafia, sous couvert d’humanisme, c’est : « coke en stock ». Le même scénario se déroule entre la Turquie et la Grèce. Question : à qui profite le crime ? Des fortunes colossales sont en train de se faire non seulement sur le dos de l’immigration illégale mais sur le dos des citoyens européens à qui on impose la prise en charge financière d’une situation due à l’impéritie de nos gouvernements tant au niveau national qu’aux niveau européens.

La Communauté européenne, le Quai d’Orsay n’ont de cesse de regarder par le trou de la serrure sans aucune vision ni perspective du lendemain. Leurs pleurnicheries sur le sort de ces illégaux me donnent envie de vomir, leur indifférence envers le désarroi des populations européennes et locales me donnent la nausée. En France, c’est un retour vers le passé avec les réquisitions effectuées par les Préfets à l’instar des années 39-45 au profit de l’envahisseur, de l’occupant à la demande du gouvernement Français.

Alors rangez vos mouchoirs et surtout arrêtez de vouloir faire pleurer dans les chaumières lorsque « la populace française » refuse les oukases de tous ces incapables, ces incompétents, ces bons à rien, ces nuls à tout, ces crétins lénifiants qui prétendent, non seulement gouverner ce pays mais qui prétendent donner des leçons de morale à qui ne pense comme eux.

Cassandra Troie

ripostelaique.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Immigration, #Gouvernement

Commenter cet article