L'image de la France écornée par l'agonie hollandaise

Publié le 20 Octobre 2016

Cette fin de quinquennat est hallucinante. On en croit pas nos yeux et nos oreilles. C'est un festival d'aberrations. 

Évidemment les confidences journalistiques de François Hollande sont tout simplement stupéfiantes tant au niveau de la forme que du fond. Comment un Président de la République peut-il se livrer à un exercice de cet acabit. En comparaison, l'affaire Leonarda, de triste mémoire, n'est qu'une bluette. La fonction présidentielle est atteinte comme jamais. Quant au fond, ce bavardage indécent met en cause tant les institutions qu'un nombre impressionnant de personnes. Le seul objectif de ces interviews au long cours semble n'être que l'affirmation d'une autosatisfaction permanente et d'une autojustification de toutes ses actions. Ce complexe de supériorité est à la limite du délire. 

Cet invraisemblable confession entraîne une incompréhension de ses soutiens et amis les plus proches qui cherchent, depuis, à se désolidariser en demi-teinte... Les rats quittent le navire ! Même son ex-ex-ex compagne Ségolène, voulant s'affranchir de l'aeropage Vallso-Hollandais, ne respecte même pas les règles de solidarité les plus évidentes en proposant d'arrêter le projet de l'aeroport de Notre Dame des Landes alors qu'un référendum l'a récemment définitivement légitimé. De son côté le Premier Ministre y va de ces critiques à l’égard du Président de la République qui plus est en terres étrangères. .... et off de nombreux ministres se désolidarisent tout en conservant bien entendu leurs marocains ( y a bon...) !!!!

De son côté, F. Hollande continue, comme si de rien était, à s'adonner au mélange des genres. Par exemple il confie à un animateur-vedette ses interrogations sur l'intérêt du voyage de Poutine à Paris. Ce dernier en profite pour prendre l'initiative d'annuler sa visite....d'autant que les négociations sur la Syrie ne se font maintenant plus qu'entre Russes et Américains !
Malheureusement, tout ceci n'entraîne qu'une victime : l'image de la France. 

On pourrait se dire que finalement ce "foutoir" sera terminé dans un peu plus de 6 mois et qu'ensuite la gestion de nos affaires publiques seront enfin gérées correctement et dans l'intérêt de notre pays et de ses ressortissants.

J'aimerais bien en être convaincu. 

Rédigé par Gaël De La Porte DuTheil

Publié dans #France

Commenter cet article

jean 20/10/2016 13:54

faut pas se leurrer l'après ne sera surement pas mieux quand on sait qu'ils sont tous sous la coupe des americanos-sionistes!!!!!!!!!!!