La Grande Borne: l’islam a livré bataille à la France

Publié le 10 Octobre 2016

La Grande Borne: l’islam a livré bataille à la France

Des policiers sauvagement agressés en France. Les musulmans sont sur le sentier de la guerre.

En Israël, on ne se pose plus la question de savoir si l’islam est pacifique : la réponse arrive chaque jour, et la riposte est immédiate. Tandis qu’en France, on fait l’autruche en attendant que les minarets des mosquées deviennent des fusées thermonucléaires pour cracher le feu sur elle.

La France ne se sortira jamais du guêpier musulman en jouant au bon samaritain avec les musulmans. Il n’y a pas d’un coté les musulmans doux comme un agneau et de l’autre les musulmans charognards : il y a les musulmans qui sont en première ligne de la guerre contre le monde, et il y a ceux qui dans leur ombre représentent le corps des réservistes de l’armée musulmane qui avant de passer à l’action, tient le rôle de manipulateurs de l’opinion publique, en la noyant sous un déluge de contre-feux et d’informations rassurantes et apaisantes, destinées à endormir sa vigilance, jusqu’à ce qu’elle baisse la garde, complètement.

Dès qu’ils sentiront que le fruit est mûr, ils partiront à l’assaut, le Coran dans une main et la Kalachnikov dans l’autre.

Aux mensonges des déclarations des musulmans sur la non-violence et le respect de la vie humaine dans le Coran, s’ajoutent les pitreries et affabulatrices des politiques français, plus soucieux de leur carrière et la séduction de l’électorat musulman que de la pérennité de la République et la sauvegarde de la civilisation.

La classe politique française — sans exception – est trop frileuse et couarde pour monter au créneau afin de condamner d’une seule voix l’attentat terroriste qui a failli coûter la vie aux policiers, dont deux sont sévèrement blessés, et dire l’évidence : les vrais musulmans sont un danger mortel pour la France.

La France est otage de son clientélisme électoral, ménager les musulmans aux dépens de la sécurité du pays. Les socialistes sont prêts à acheter les voix des musulmans avec la vie des Français de souche.

Plutôt que de tirer la sonnette d’alarme et alerter ses concitoyens sur l’incompatibilité entre la France et l’islam, elle préfère jouer à l’entremetteuse entre les deux en drapant l’hydre musulmane des vertus qui n’ont jamais été les siennes.

D’un démon elle veut faire un ange, alors que pas plus tard qu’hier, une meute de charognards musulmans a voulu dévorer quatre enfants de la République.

La guerre est dans les cités. Demain, elle sera dans les maisons, et le silence est de mise pour ne pas froisser la susceptibilité de l’armée de réserve musulmane.

Depuis 21 mois, ils ne cessent de multiplier des opérations de commande de l’islam sur notre territoire, le dernier en date est celui de la Grande Borne, sous le regard protecteur et bienveillant de la France socialiste, qui a mieux à faire que d’envoyer son armée dans ses cités, bases-arrières pour les offensives de grande envergure qui se préparent.

Elle a mieux à faire la France socialiste, qu’assurer la sécurité des citoyens.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Rédigé par La rédaction

Publié dans #islam

Commenter cet article