Touche pas à ma police ! Je signe la pétition

Publié le 20 Octobre 2016

Des centaines de policiers descendent dans la rue chaque soir de manière spontanée depuis une semaine. Deux des leurs ont vu leur vie brisée après avoir été attaqués et brûlés vifs à Viry-Châtillon dans l’Essonne. L’un d’eux est encore hospitalisé après avoir reçu un cocktail Molotov.

Cette colère n’est pas l’expression d’un « ras-le-bol » de plus. Non ! Cette colère nouvelle est un soulèvement. Des policiers contre leur hiérarchie qui leur interdit de riposter, contre leurs syndicats qui ne maîtrisent pas le mouvement, contre le ministre de l’Intérieur et le gouvernement qui restent sourds aux revendications.

Ne répondant ni aux injonctions des syndicats, ni aux messages du directeur général de la police nationale Jean-Marc Falcone qui n’a rien trouvé de mieux que de demander l’ouverture d’une enquête de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) pour identifier et sanctionner les policiers qui crient leur colère, les policiers se soulèvent car ils n’ont plus rien à perdre. Alors que Jean-Marc Falcone déplore des comportements « inacceptables » et « contraires à leurs obligations » qui  « fragilisent la police », pour la première fois depuis cinquante ans, les policiers crient « démission, démission ». 

Qu’il semble loin le temps d’après les attentats de 2015, où les policiers étaient félicités et ovationnés pour le sacrifice de leur vie. Ils sont aujourd’hui méprisés par les élites, les syndicats et les politiques.

Pour les soutenir, toute la rédaction de Valeurs actuelles est mobilisée. C’est la première fois que nous vous proposons de signer cette pétition de soutien à nos policiers.

Signez-la et faites signer massivement par votre famille et vos amis. Soyons des millions à pouvoir dire #JeSoutiensLaPolice.

JE SIGNE LA PÉTITION

valeursactuelles.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #France

Commenter cet article