Pourquoi il faut voter Nicolas Sarkozy à la primaire

Publié le 8 Octobre 2016

Pourquoi il faut voter Nicolas Sarkozy à la primaire

Nicolas Sarkozy affiche pour cette primaire une ligne clairement marquée à droite.

Le 22 août dernier, Nicolas Sarkozy a annoncé sa candidature à la primaire organisée par les Républicains pour désigner son candidat à l’élection présidentielle de 2017. Que ce soit par les valeurs énoncées dans son livre-programme Tout pour la France publié le 24 août ou par ses prises de position climatosceptiques, sur le burkini ou encore « nos ancêtres les Gaulois », Nicolas Sarkozy affiche pour cette primaire une ligne clairement marquée à droite. Néanmoins, de nombreuses personnes, à commencer par l’ex-conseiller élyséen Patrick Buisson dans son livre La Cause du peuple, affirment qu’il n’est plus possible de faire confiance à l’homme de l’ouverture à gauche, du traité de Lisbonne et de la déstabilisation libyenne. Ont-elles tort ou raison ? À ce stade, peu importe.

« Peu importe qui tient le fusil, du moment que la balle atteint sa cible », disait Mao.

La cible principale, c’est la libération de la parole et la déculpabilisation de l’électorat, deux combats qui se mènent sur le temps long. L’élection de Nicolas Sarkozy en 2007 sur une ligne de « droite décomplexée » a été, à ce niveau, une victoire symbolique. Que les actes aient suivi ou non après n’y change rien. La campagne présidentielle sarkozyste de 2012 sur la « ligne Buisson », suivie de la victoire de la motion « La Droite forte » sur la même ligne six mois plus tard lors de la campagne pour la présidence de l’UMP, auront également permis de faire sauter des digues psychologiques.

« Le vote Front national est un vote de lobbying », déclarait l’historien Nicolas Lebourg. Que Sarkozy soit sincère ou non, son investiture en novembre prochain serait d’abord, aux yeux de l’opinion publique, celle de la ligne dont il est actuellement porteur. C’est dans cet esprit que les patriotes doivent voter à la primaire de l’UMP, en gardant bien à l’esprit que ce vote ne les engagera en rien pour l’élection présidentielle.

Jean-Louis de Morcourt

bvoltaire.fr

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Sarkozy

Commenter cet article