Une France méconnaissable

Publié le 22 Octobre 2016

J’ai un slogan de campagne pour les socialistes : « retour vers le passé et tous pauvres! » Là au moins c’est le succès assuré, les socialistes sont très forts pour nous mettre sur la paille et nous dicter des lois ahurissantes. Des lois qui ont détruit notre société à petit feu.
Les socialistes auraient du méditer le proverbe chinois « quand les gros maigrissent, les maigres meurent« .

- Une France de mon enfance que je ne reconnais plus.
- Une France en souffrance qui s’écroule.
- Une France qui a capitulé et laisse sa police se faire agresser pendant que des médias complaisants dissertent sur l’incarcération d’un assassin barbare (130 morts au Bataclan).
Cette nouvelle France n’est pas la mienne et ne m’intéresse pas. Cette France qui vit dans le déni de la vérité que le Français, lui, vit tous les jours, est bafouée par son élite médiation-politique. Quand la police est attaquée par des voyous qui se réclament d’une cause religieuse et que les médias ne le disent pas, ce n’est plus de l’information. Un pays qui n’est plus capable de faire appliquer ses lois est un pays fini.

Avec les migrants, nous dépassons largement toutes les limites du supportable mais comme nous devons ne pas pratiquer d’amalgame qui ferait de nous d’affreux réactionnaires fachos et racistes, alors c’est silence dans les rangs et barricadez-vous.
Qu’est-ce qui est plus grave dans cette France soumise: être une victime ou être suspecté de racisme. Pas de souci, c’est bien être suspecté de racisme qui n’est pas acceptable par tous ces médias dont le principe de base est de nous prendre pour des abrutis. Partout la peur s’installe selon La théorie de la peur.

La confusion imposée par les médias et les politiques entre la réalité de l’invasion islamique et le sacro-saint anti racisme est tellement forte que la laïcité est même abandonnée. C’est qu’il ne faut pas froisser ceux qui sont la cause de drames barbares sur notre sol. L’aveuglement médiatico-politique est tellement puissant que les médias et le politiques en sont réduits à inventer des catégories de musulmans pour justifier l’injustifiable. Si cela n’est pas de l’amalgame, il faudra revoir les définitions des dictionnaires.
La sécession, elle est bien réelle, d’une majorité de musulmans qui ne reconnaissent que la loi du Coran et qui refusent celle de la République.

Pourquoi faut-il continuer à méconnaître cette religion que l’on nous décrit comme douce et amicale alors qu’elle nous a déclaré la Guerre Sainte ou Jihad? Ce n’est pas un affreux blanc réac qui a créé cette appellation à ce que l’on sache.
Alors quand certains politiques, Hollande et Valls notamment, nous expliquent que nous sommes en guerre, ils demeurent ridicules, et quand d‘autres nous expliquent que tout commence à l’école (Le Maire ou Fillon), ils sont lamentables. Sans oublier Alain Juppé qui ose nous parler « d’identité heureuse » comme si notre identité française était malheureuse. C’est absurde et cela n’a aucun sens. Hollande n’a rien fait de concret malgré l’état d’urgence décrié par les nouveaux collabos. Pas une seule fermeture de mosquée salafiste n’a été réalisée! C’est dire que le rayon blabla fonctionne mais que  le rayon action est toujours fermé.

Les commémorations pour masquer l’inaction gouvernementale se succèdent en au rythme des attentats barbares.
Le pire est encore à venir avec les socialistes au pouvoir qui tiennent un double langage permanent. C’est un grand classique chez eux.
Cet été, en août 2016, le Président Hollande propose à Jean-Pierre Chevènement la présidence de la Fondation des œuvres de l’islam de France, créée en 2005 par Dominique de Villepin, alors Premier ministre (De Jacques Chirac) dont Bruno Le Maire est le conseiller politique… Eh oui le monde est petit!
Cette fondation est un paravent qui ne servira à rien d’autre qu’à attiser encore plus cette guerre de religion qui nous est menée maintenant sur notre sol.
Décidément les politiques aiment voir leurs erreurs se reproduire et nous les faire payer au prix fort.

Le fourvoiement c’est de considérer qu’il existerait plusieurs Islam aux parfums différents.
C’est archi faux car il n’en existe qu’un seul comme le déclarent les intéressés depuis toujours.
Vouloir nous faire croire aussi que le problème serait social est une véritable hérésie politique et humaine.
A aucun moment, les islamistes n’ont eu des revendications sociales.
Cette double folie d’appréciation est fatale pour notre société.
Un jeune de 15 ans arrêté est déjà fiché « S » cela signifie que notre société est gravement atteinte. Tant que politiques et médias refuseront la vérité qu’il s’agit non pas d’un problème social mais uniquement d’une guerre de religion, rien ne sera possible pour lutter efficacement contre le terrorisme. On a pu constaté les carences énormes pour l’affaire de la voiture aux bonbonnes de gaz dans Paris

La République n’assure plus son statut et le citoyen est partout en danger.
«Tout commence par l’école», explique François Fillon. Petit oubli du sieur Fillon: il a été ministre de l’Education Nationale entre 2004 et 2005 avec Raffarin comme Premier ministre et Chirac comme Président. Fillon est donc amnésique car c’est bien lui qui a enterré le rapport Obin sur l’état de l’Education Nationale qui a été réalisé sans esprit partisan par des professeurs et qui reflétait l’exacte situation déjà dramatique de l’école en France et les problèmes causés par une certaine religion… Le ministre Fillon a enterré ce rapport pourtant des plus intéressants. Donc aujourd’hui Fillon ose venir nous dire que tout commence à l’école » c’est vraiment prendre les Français pour des cons.
Source rapport Obin :
http://media.education.gouv.fr/file/02/6/6026.pdf

Comme Le Maire d’ailleurs qui en prime veut du « changement de têtes ». Là c’est se moquer de nous car lui Le Maire est depuis plus de vingt dans des postes politiques importants comme directeur de cabinet du Premier Ministre De Villepin ou même plusieurs fois Ministres de Sarkozy entre 2007 et 2012… Il y en a assez de ses polititocards© patentés donneurs de leçon qui refusent juste la simplicité et la réalité. Cela continue puisque la politique consiste à s’adresser à des gogos amnésiques. La sécurité des Français, parlons-en!

Si cela n’était pas dramatique, on pourrait presque s’en amuser. Mais ce qui s’est passé ce 14 juillet 2016 à Nice où un barbare islamique a tué délibérément sur la Promenade des Anglais prouve une fois de plus, une fois de trop, la carence du Ministre de L’Intérieur.
Le rapport de l’IGPN, Inspection Générale de la Police Nationale, est accablant et la vidéo en fin d’article est terrible. Les gendarmes qui auraient dû être affectés à cette soirée se son retrouvés à protéger un dîner privé du Président à Avignon, hôtel d’Europe, 5 étoiles Michelin. Le président y dînait en compagnie « d’artistes de la gauche bien pensante »…

Changer notre société commence par changer notre état d’esprit© sinon on pourra toujours courir pour mourir dans Une France méconnaissable.

Alexandre Goldfarb

observatoiredumensonge.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #France, #Socialistes

Commenter cet article