Alain Juppé ouvre une guerre fratricide

Publié le 24 Novembre 2016

On croyait la paix revenue dans le camp de la Droite et du Centre. Il n’en est rien depuis le soir du 20 Novembre. Ce soir-là, Alain Juppé a appelé au « combat ». Or, dans un même mouvement politique, les programmes sont à peu près les mêmes. Chacun des sept candidats a déjà apporté les précisions qui le différencient des autres. Il ne s’agit donc plus d’un combat d’idées. En plaçant le second tour sous le signe du « combat », c’est à l’homme qu’Alain Juppé s’attaque. Il rouvre une guerre des chefs, une guerre fratricide dans un mouvement à grand’peine apaisé depuis 2 ans. Quelle erreur !

Le masque est tombé. Alain Juppé a fait voler en éclats son discours sanctimonieux d’Identité Heureuse et de Grand Rassembleur. Il l’a remplacé par celui de la division, de la caricature, de la destruction de l’autre. Il fait dire : « Seul Alain Juppé est capable. Seul Alain Juppé a la stature. » Alain Juppé se trompe. 44% des électeurs de la Primaire l’attestent, contre seulement 28% pour lui.

Cette orgueilleuse auto-proclamation de supériorité est dangereuse et inefficace. Elle ne suffira pas à combler l’énorme écart de voix du premier tour. Elle est indigne de la France. Elle laissera des traces au sein de la Droite et du Centre et malheureusement dans l’esprit des Français. Elle est contre-productive, car elle met la France au risque de voler des forces à celui qui affrontera François Hollande et Emmanuel Macron au premier tour des présidentielles de mai 2017 et Marine Le Pen au deuxième tour. Pas de quoi pavoiser. Le second tour des Primaires n’est vraiment pas fait pour ça.

Mieux avisés, les Français et les Françaises voteront en masse pour François Fillon le 27 Novembre, afin qu’il soit le leader incontesté de la Droite et du Centre face aux grandes épreuves électorales de 2017.

On peut même espérer que beaucoup des électeurs et électrices qui ont voté Juppé en toute bonne foi au premier tour, préféreront l’union à la division et voteront Fillon Dimanche.

Vive la France !

 

Pierre Desmaison

ndf.fr​​​​​​​

Rédigé par La rédaction

Publié dans #France, #Juppé

Commenter cet article