Chartier: « Le gouvernement et Libération sont des agents électoraux d’Alain Juppé »

Publié le 23 Novembre 2016

Avortement, programme économique «brutal»… Largement distancé par François Fillon au premier tour de la primaire, Alain Juppé a sorti l’artillerie lourde pour tenter de décrédibiliser son adversaire, un procédé jugé «ultra-grotesque» par le nouveau favori.

En une de Libération ce mardi, un photo-montage de Fillon croisé avec Margaret Thatcher. Le quotidien a affublé le candidat des cheveux, boucles d’oreilles et maquillage de l’ancienne Première ministre britannique. Dans son éditorial, le quotidien décrit «un homme de fer de la révolution conservatrice à la française».

Un portrait pas du goût du camp Fillon. «Le gouvernement et Libération se sont transformés en agents électoraux d’Alain Juppé», a accusé l’un des porte-parole du candidat Jérôme Chartier, lors de son point-presse hebdomadaire.

Libération

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Gouvernement, #medias

Commenter cet article

Charles 23/11/2016 08:26

Exact ....gouvernement...presse ....tous des traitres !!!!