Châtellerault: un médecin généraliste agressé dans son cabinet

Publié le 2 Novembre 2016

Médecin agressé dans son cabinetUn jeune père de famille de 26 ans a été écroué pour six mois, hier, après sa condamnation pour l’agression d’une généraliste.

« Je ne savais pas que c’était un médecin », se défend Youssoufi en écartant les bras. « Je l’ai vue pousser ma femme avec la petite dans les bras. Elle était agressive. » Hier, lundi, ce jeune père de famille de 26 ans se retrouvait à la barre du tribunal correctionnel pour s’expliquer sur ce geste violent commis à la porte du cabinet médical de la rue Clément-Krebs. Une forte claque reconnue et regrettée donnée alors qu’il n’a rien vu de ce qui s’est passé avant dans le cabinet. Youssoufi fumait dehors, sa compagne se trouvant dans la salle d’attente avec leur petite fille de cinq mois.

Quand la jeune femme arrive au cabinet, elle est très en retard. Près d’une heure. Elle supporte mal d’entendre qu’elle va devoir attendre son tour et laisser passer ceux qui sont à l’heure. La jeune maman s’énerve, interpelle le médecin qu’elle doit voir, le tutoie et l’insulte même selon d’autres patients.

C’est un autre généraliste, le Dr Corinne Joyeux qui s’interpose alors pour tenter de ramener le calme. Elle invite la jeune femme à sortir et la raccompagne avec son enfant.
 « Mouss, y en a une qui a bousculé ta fille » « Moussa, Moussa, y a le docteur qui m’agresse ! » Ces cris, ce sont ceux que les patients du cabinet disent avoir entendus. Le compagnon arrive, il voit sa femme poussée avec le bébé contre la porte selon lui et frappe sans demander plus d’explications.

La Nouvelle République

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Faits-divers

Commenter cet article

Maurice 02/11/2016 18:38

Retour d'où ils viennent sans possibilité d’accueil en Europe après la prise d'empreinte génétique des trois !

Charles 02/11/2016 12:52

Dehors la racaille