François-La-Faillite: l’impuissance bienheureuse

Publié le 15 Novembre 2016

Hollande, l'agonie c'est maintenant !C’est le propre des incapables et des bons à rien de se targuer de faits et de bienfaits qui n’existent pas. Comment ne pas être atterrés par toutes ses déclarations : « j’ai fait face à de nombreuses crises (…) je n’ai eu aucun répit (…), mais j’ai toujours tenu bon ». Celles qu’il a créées ?!

L’autosatisfait bouffi à l’hélium : « Nous avons redressé le pays, tout en maintenant notre modèle social, nous devons revendiquer ce bilan », « j’ai tenu mes promesses »… Allez, François repeint ton bilan négatif en rose bonbon, rose fluo, et toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Le bienheureux, digne représentant de la médiocratie.

Diarrhée verbale vomi ses mensonges à longueur d’interviews dans tous les journaux sans l’once d’un mea culpa ou la reconnaissance d’une erreur. L’EnTullé 1er devrait présenter ses excuses aux Français ! Chaque phrase prononcée est marquée du sceau du sentiment du devoir accompli. Stratégie du DÉNI, mais dont personne n’est dupe.

Ce respect qu’il n’a pas pour les autres, parce qu’il ne respecte rien, il n’est plus respecté. Cela fait longtemps que les Français l’ont lâché. Au point de délabrement où il en est, le contrat de confiance avec les Français n’a plus aucune chance d’être restauré. Reste à espérer que cet effondrement du respect pour l’homme n’entraînera pas celui de la fonction.
Comment peut-il encore oser nous faire croire qu’il a sauvé la France ?

L’Entullé 1er cherche à sauver les meubles. Il patine dans la semoule et recommande même de ne « jamais se laisser emporter par tel ou tel bout de phrase, sorti de son contexte », pitoyables pleurnicheries. Il invoque le fait que ses citations soient sorties de leur contexte… L’arroseur arrosé, tous ces « livres » ne sont que le reflet de la médiocrité d’un politicien de bas étage voulant laisser une trace dans l’histoire alors qu’il ne mérite que l’oubli.
On se demande dans quel « contexte » tous les propos qu’il a tenus pourraient apparaître autrement que comme hautement désobligeants !

Cette « chose » pense banalement, s’il pense ce qu’il dit. II dit banalement ce qu’il est : une machine à dire ! Au-delà du « Normal », le banal, mais à la vacuité inégalée ! Au point de divulguer des détails les plus secrets de nos actions militaires à ces deux gratte-papier gauchistes. L’ENTULLE 1ER leur a confié, des dizaines d’heures durant, les détails les plus secrets de nos actions diplomatiques et militaires, et tout cela se retrouve sur la place publique. En « violant ouvertement l’obligation de secret qui pèse sur les décisions les plus sensibles qu’il doit prendre en tant que chef des armées », Hollande a eu un « comportement incompatible avec l’exercice de son mandat ».

Il faudra qu’il pense à faire don à la science de ce qui lui sert de « cerveau ». La question de l’application de l’article 68 est désormais posée, celle, de SA DESTITUTION !
IL n’a aucun scrupule, aucune dignité, aucun honneur. Son obsession pour reconquérir l’Élysée est au summum de son trop-plein d’ambitions, sachant pourtant qu’il n’a aucune compétence à gérer ce pays et son peuple. Il pense qu’il parviendra à TROMPER, une fois de plus, les Français. Il ment et manipule, pour appâter les naïfs qui croient encore en lui et continue dans la distribution clientéliste pensant acheter les voix des mécontents. Les sacrées fuites dans ses confessions apportent à elles seules tous les éléments pour ne plus lui faire confiance. Propos de caniveau dignes de sa grosse personne si vulgaire. Il a une langue bien fourchue, acérée d’où la méchanceté apparaît sa source principale. Les Sans-dents, la lâcheté des magistrats et toutes les autres personnalités ciblées font bien partie de son vocabulaire et de ses « pensées ». Il a un vrai problème psychologique pour s’en prendre ainsi à ses semblables, mais en plus c’est une technique connue, lorsque l’on n’est pas à la hauteur d’une tâche.

Combien de temps tiendra-t-il avant de prendre de nouveau la parole pour livrer ses états d’âme et vanter son bilan ?
RebsamenARien : « La courbe du chômage s’est inversée ». Dans un entretien accordé au Parisien ce 20 octobre. Et s’il y a plus de chômeurs qu’en 2012, c’est qu’« il y a aussi plus de population», fait-il valoir. Mais bien sûr…. Ubuesque, sa réflexion finale… Donc, les amis c’est à cause de la population ! Il fume la moutarde de Dijon le Duc de bourgogne ? 1.2 million de chômeurs, PASDEBOL….

Ça va mieux ? Son incompétence crasse n’a rien épargné.
Ça va mieux ? En huit jours les agressions d’enseignants se sont multipliées !
Ça va mieux ? Les policiers pris pour cibles dans des guets-apens.
Dernier exemple, les policiers en colère qui manifestent, événement exceptionnel et devinez quoi ?

« C’est pas moi ! C’est la faute du gouvernement précédent »… près de cinq ans après, voilà la défense des accusés coupables et responsables de l’État de la France, cela tourne à la farce, ils sont grotesques ces socialistes. Depuis bientôt cinq ans, le gouvernement socialiste met en avant le bilan de l’ex-majorité pour éviter de répondre aux questions. Et pourquoi pas celui de : De Gaulle, Pompidou, Giscard, Chirac…. Plus le temps passe et plus la manœuvre est grossière. Comment justifier son impuissance à cause de son incompétence à diriger un pays si ce n’est que de mettre la faute sur le dos du précédent gouvernement. François-La-Faillite a mis par terre la Loi pénale avec Taubira, ils ont désarmé L’État, résultat : chacun se croit tout permis.

Ce qui sert de sinistre de l’intérieur, mercredi soir au JT de TF1 à propos des manifestations policières n’a pas voulu répondre à la question : « Mais vous avez ABROGÉ la loi Sarkozy concernant les mineurs pour juger les 16-18 ans comme des adultes le 12 octobre…. »

La Loi Sarkozy, abrogée le 12 octobre par la gauche, Bouleau s’est fait traiter de MENTEUR !
Tweet de L’Entullé 1er le 20/04/2012 : « En démocratie quand un bilan est aussi lourd, il est légitime de changer de président », boomerang… Plus personne ne l’entend soliloquer… Postures et imposture ! Ce qu’il se passe en France depuis 2012 est le fruit du bilan de cette désastreuse politique. Des policiers qui manifestent leur exaspération, cela prouve une chose, que les socialistes ont mis le foutoir dans toutes les Institutions. Les mensonges récurrents, l’indécence des propos ne les dérangent pas ces socialistes aux comportements d’arrogants plein de mépris…. La Hollandie ? La chienlit généralisée !

Nanouche

observatoiredumensonge.com​​​​​​​

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Hollande

Commenter cet article